10/03/2015

Police de proximité

Elle pleure devant un container, seule, désemparée. Triste scène, ma foi, que de voir cette nonagénaire se désoler ainsi devant un point de récupération, à Onex, un vendredi matin.

Son voisin passe par là et s’inquiète de son état. Que se passe-t-il? Ben voilà, dit-elle en hoquetant entre ses pleurs. En balançant son papier dans la benne, elle ne sait pas trop comment, son sac à main est parti avec.

Et avec son sac, ses payements et l’argent pour les faire, plus ses cartes bancaires et des papiers qui ne sont absolument pas à recycler, puisque ce sont ses pièces d’identité…

Tout est fichu, se lamente-t-elle. Car elle est bien incapable d’aller rechercher son bien. Son voisin aussi. Il lui propose alors de se rendre à la police municipale pour demander de l’aide.

Sitôt dit, sitôt fait. Les deux agents contactés prennent les choses en main et conseillent à l’aînée de rentrer chez elle pour se remettre de ses émotions. Puis ils filent sur le lieu d’intervention, munis de lampe de poche et de harpon. Pour faire la pêche au sac…

J’avoue que je n’ai pas saisi comment ils s’y étaient pris. Toujours est-il qu’ils ont fini par attraper ce trésor dans la mer démontée des déchets à recycler et qu’ils l’ont livré à sa propriétaire.

C’est peu dire que l’Onésienne était contente. Pour peu, elle aurait fait la bise à ces messieurs. Et depuis, elle ne cesse de vanter les mérites de cette police de proximité. Celle qui vient en aide à ceux qui en ont besoin.

C’était avant la votation serrée de dimanche. Et ce sera pareil après. Car rendre service, c’est avant tout un état d’esprit. Une disposition à cultiver...

07:00 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

Très beau témoignage car la police n'est pas là uniquement pour verbaliser mais aussi pour aider les plus faibles d'entre nous, entre autre les personnes âgées.

On ne peut que féliciter ces deux agents pour leur dévouement !

Bonne journée à tous

Écrit par : Marie B. | 10/03/2015

Les commentaires sont fermés.