18/04/2015

Fontaines municipales

C’est la der qui sonne pour aller voter! J’ouvre vite l’enveloppe officielle qui poireaute depuis des semaines sous la pile de courrier.

Et là, surprise. C’est du jamais vu, à moins que j’aie raté une élection: la brochure de la Chancellerie d’Etat s’est refait une beauté!

Pour mettre l’eau à la bouche des citoyens qui voudraient tout savoir sur les Municipales 2015, elle glisse dans ses pages explicatives dix grandes photos de fontaines. Les avez-vous vues?

Cette déclinaison en noir et blanc est très esthétique. Un brin nostalgique aussi: ça fleure bon la place de village, sans voitures, dans un cadre préservé.

C’est quoi le message?

«Il ne faut pas dire: fontaine, je ne boirai pas de ton eau». Bof. Le proverbe colle pas trop aux enjeux de ce scrutin. Encore que… il ne faut jurer de rien! «L’eau va toujours à la fontaine». Certes. Mais encore? «Il vaut mieux boire à la fontaine qu’au tonneau». Très Genevois, tout ça…

Ces représentations rappellent peut-être le rôle joué autrefois par les communes genevoises. Celui de veiller à l’approvisionnement en eau potable de leurs administrés, ce qui était vital. La fontaine symbolisant alors le service public de base. Et par ricochets…

Bon. Plus simplement, on peut aussi dire que les fontaines évoquent ces lieux de rendez-vous privilégiés, où la population se retrouve volontiers pour jouer autour de l’eau, babiller et refaire le monde. En parlant des prochaines élections, sans doute.

En attendant, c’est la der qui sonne pour aller voter. Sans quoi dimanche soir, des candidats malheureux vont pleurer comme des fontaines…

07:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.