25/04/2015

La mi-temps électorale

coluche.JPG«Si voter changeait quelque chose, il y a longtemps que ça serait interdit.» Signé Coluche et sa bonne bouille ronde.

Ce petit placard ironique est collé à la va-vite sur une affiche incitant les citoyens à élire leurs représentants…

L’intervention n’est pas isolée sur cette rangée de panneaux électoraux. «Personne ne décidera pour moi», clament à l’envi des bandes de papier imprimé qui masquent les bobines de candidats aux Municipales. «Voter bouche les artères sociales…» «Ne pas voter aussi!» relève au stylo un passant.

Il y a là tout et son contraire. On a vu plus croustillant. Plus décalé aussi. Faut croire que le premier tour des élections genevoises n’inspire pas trop les promeneurs. Il y a bien des commentaires inscrits au feutre, mais ça vole plutôt bas…

Et les dessins sur les affiches? Ils sont du genre classique inoxydable. J’en ai sans doute raté quelques-uns, mais j’ai repéré pas mal de portraits de candidats affublés de nez rouge, bonjour les clowns ou de bandeau de borgne, tous des pirates.

A quoi s’ajoutent les dents cariées, les yeux brouillés, la moustache hitlérienne, la langue pendante et les dents de vampire.

Il faut décidément avoir le cuir solide pour faire de la politique!

En cette mi-temps électorale, celles et ceux qui sont encore dans la course respirent un peu. Pour leur image, du moins.

De nombreuses affiches graffitées du premier tour ont déjà disparu, et les nouvelles, toutes belles, toutes neuves et prometteuses vont bientôt recouvrir les panneaux officiels.

Le deuxième tour peut commencer…

07:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.