27/04/2015

Echanges bienvenus

gautierdessus.jpgElles nous sont revenues plus solides et plus belles qu’avant. Mieux: pendant leur absence, elles ont fait des petits!

Les boîtes d’échanges entre voisins viennent donc de faire leur retour en force dans les quartiers genevois, après quelques mois d’absence.

Elles étaient attendues de pied ferme par de nombreux usagers accros au système: après deux jours de présence au coin de la rue, on trouve déjà des tas de bouquins, de peluches et de babioles en transit dans ces toutes nouvelles caisses métalliques décorées avec goût.

Posées fin 2012 sur la voie publique à titre de test, les onze premières boîtes d’échange avaient séduit habitants et décideurs: 108 000 objets, à vue de nez, avaient été échangés par ce biais en une année. Soit environ 32 tonnes de matériel. Une vraie économie parallèle!

A l’origine de ces installations interactives, l’association "Happy city lab" a décidé de passer à la vitesse supérieure avec la bénédiction des autorités. En 2015, le canton va compter quarante lieux d’échange, dont deux déjà actifs aux Services industriels genevois. Là, on parle de boîtes d’échanges entre collègues, et ça fonctionne plutôt bien!

«Donnez quelque chose… prenez quelque chose!» L’invite est connue, et la plupart des gens en reste là. Mais à l’heure du tout connecté et des joies à partager avec le plus grand nombre, il est désormais proposé de dire merci à ses voisins ou de publier les photos de ses découvertes sur le réseau. Pour faire le buzz.

Je crois que je vais plutôt guetter, près de la boîte de mon quartier, celui ou celle qui dépose de si bons polars. Histoire d’échanger quelques mots…

07:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.