13/05/2015

Ascension droit devant

Tapez Ascension 2015 sur votre clavier d’ordinateur et vous verrez apparaître à l’écran les dates de ce jour férié pour les années à venir.

Arrivent sitôt après les précisions concernant les vacances scolaires; les idées d’évasion; les propositions de sorties, d’activités sportives ou de bons plans. De quoi remplir ce temps libre sans s’ennuyer.

C’est ainsi! Pour les trois quarts des gens, et même davantage, l’Ascension ne signifie rien d’autre qu’un jour de congé généreusement offert.

Par qui et à quelle occasion? Peu importe, au fond, puisque c’est un jeudi de gagné. Et une occasion rêvée de faire le pont.

J’avoue que je n’aurais pas spécialement pris garde à cet aspect des choses si un message interne à la rédaction ne m’avait titillée. Ce courriel rappelait les horaires d’édition de l’Ascension et était illustré, une fois n’est pas coutume, par une peinture ancienne.

Elle représente l’élévation du Christ après sa résurrection et la fin de sa présence sur terre. Avec des auréoles dorées et des anges tout partout. Mais oui, mais c’est bien sûr!

Cette petite piqûre de rappel n’est pas inutile, qu’on soit croyant ou non: avant d’être un simple jour de congé, l’Ascension est une fête chrétienne intervenant 40 jours après Pâques.

Ainsi donc, cette montée aux cieux correspond à la descente dans le Sud des amateurs de pont. Allez y comprendre quelque chose!

Notez que cette année, l’Ascension tombe sur la journée mondiale contre l’hypertension. Et je n’ai pas trouvé de quoi faire le lien entre les deux...

07:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.