03/07/2015

Une envie de transats

Surtout, ne pas trop bouger! Eviter les dépenses physiques, les intellectuelles aussi. Préférer la position allongée, celle qui permet encore tout juste de siroter de la flotte citronnée sans avoir besoin de se relever. Et puis attendre que ça passe.

Mais chacun fait ce qui lui plaît pour traverser au mieux la fournaise de ces beaux jours d’été...

Les enfants s’ébattent dans toutes les gouilles d’eau, les fidèles se réfugient dans les églises pour se mettre au frais, les amateurs de soldes ou de SALE prennent d’assaut les magasins climatisés, les buveurs hantent les terrasses à l’abri du soleil.

Certains promeneurs préfèrent l’ombre des grands arbres de la campagne pour y faire quelque rêverie. Ils devraient toutefois éviter l’ombre du noyer, dirait ma grand-mère: elle est bien trop froide et rend malade…

Et c’est dans cette quête de fraîcheur et de repos que débute l’opération «chaises longues» dans les parcs de Genève. Un vrai signe du destin!

Imaginez les vertes et généreuses pelouses ombragées des parcs Bertrand, Trembley, Beaulieu, Franchises et Bastions (d’autres espaces verts de la Ville servent aussi de cadre à cette opération bienvenue, mais ne durent pas toutes les vacances scolaires.)

De jeunes filles et garçons engagés pour l’été sont à l'œuvre dans ces lieux dès 13 h pour vous prêter des transats, vous distribuer des pommes ou vous filer un livre, si par hasard le vôtre était resté à la maison. Que demander de plus?

L’éventail, peut-être. Mais vos doigts de pieds sont déjà dans cette position…

07:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.