06/07/2015

Genève-les-Bains

 

zurich2 (1).jpg

Les températures caniculaires règnent sur notre région, et ça risque de durer. Vous souffrez peut-être de la chaleur? Mais quelle chance vous avez: Genève est une ville d’eau!

Elle s’enroule autour du lac et elle est traversée par l’Arve et le Rhône qui se montrent parfois remuants. Ça fait pas mal de vagues à disposition, pour un si petit canton…

Les habitants du lieu peuvent donc profiter à loisir de toute cette flotte à portée de main et de caleçon de bain pour y faire trempette et se rafraîchir.

Mais non. Les Genevois hésitent. Aux lieux de baignade naturelle, ils préfèrent souvent les piscines. La faute aux puces de canard. Aux algues qui chatouillent. Aux difficultés d’accès à l’eau publique. A la plage des Eaux-Vives qui n’est hélas plus, ou pas encore.

De l’autre côté de la Suisse, ils savent décidément mieux faire! Avez-vous vu les images de ces nageurs, affublés d’un petit bonnet de bain bleu, qui ont traversé dernièrement le lac de Zurich?

C’était le 1er juillet et ils étaient près de 9000 à relier le Mythenquai à la plage de Tiefenbrunnen. Soit 1500 mètres de nage en eau libre. Splendide! Je rêve de pareil événement ici…

Imaginons les futures Fêtes de Genève: au lieu de toujours tourner et de parader autour du lac, qu’on se mette une fois pour toutes dedans!

Quoi de mieux alors qu’une traversée de la rade à la nage? Pour y participer, pas besoin d’être très sportif ou de s’appeler Céline Amoudruz: d’autres l’ont fait avant elle, et sans combinaison.

Ce serait une course populaire et festive, une sorte d’Escalade estivale. Et une bonne façon de promouvoir la marque de Genève-les-bains. Je m’inscris déjà!

07:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.