22/07/2015

Le filon mignon

A chacun ses lectures…

J’ai pour ma part un petit péché, pas très mignon, il faut bien l’avouer: j’aime bien lire la FAO près du ventilo, au bureau. En diagonale, certes, mais tout de même…

Faut dire que la Feuille d’avis officielle est truffée d’infos. Oh, rien de bien sexy ou de croustillant à se mettre sous la dent, en ces temps de grande relâche. Mais pour les curieux de nature, c’est à coup sûr le bon filon.

Deux fois par semaine, tu te mets au diapason des affaires petites et grandes de la République. Tiens, le pote Albert se retrouve aux poursuites. Pour des primes maladie non payées. Etre épinglé publiquement pour si peu, c’est vraiment moche…

T’apprends aussi que le cousin Luc monte en grade chez les pompiers, que ton ancienne instite est décédée ou que le bâtiment voisin va être surélevé.

On peut tout lire. Mais pas tout comprendre forcément. Mes yeux sont ainsi tombés sur la page du pouvoir judiciaire. Un greffier au Tribunal de première instance y avise la République d’Irak «actuellement sans domicile ni résidence connus» du report d’une audience. C’est extra!

Ça rappelle les procédures de divorce, quand un conjoint s’évapore sans laisser d’adresse. Mais un Etat, c’est encore une autre histoire. J’adore la FAO…

07:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.