01/09/2015

La crème de grosse

Crème de grosse.png Les modes d’emploi et notices d’emballage sont truffés de formules farfelues ou de traductions approximatives, quand elles ne sont pas totalement à côté de la plaque.

Avant l’été, un lecteur m’envoyait ainsi la marche à suivre pour entretenir son rideau de porte «antimouches. La prose le laissait perplexe. On le serait à moins. La première consigne? Limpide: «Chaînerideauavant de lavercomme une uniténoeud lâche», et je vous épargne la suite. Ça fait peur, même aux mouches! C’est peut-être le but…

En fin d’été, un pot de margarine de la Migros atterrit dans les mains d’un client qui s’esclaffe. Sur l’emballage, le dessin représente un papa et une maman, tout ce qu’il y a de plus sveltes, qui s’apprêtent à aller se baigner avec leurs deux enfants. Les petiots ont chacun une bouée.

Le slogan qui les accompagne fait dans le clin d’œil: «Uberlassen Sie die Schwimmringe Ihren Kindern». Sous entendu, laissez à vos enfants l’exclusivité de porter une bouée autour de la taille, mangez plutôt léger pour éviter de devenir grassouillets du bidon. Nous nageons ici en pleine diététique.

Or, la traduction française opte pour un slogan qui fait dans un autre type de prévention: «Faites porter une bouée à vos enfants!» Certes, mais quel est le rapport avec la margarine?

La Coop fait mieux. L’étiquette de son huile Belfina «Für das tägliche Braten» devient chez nous «Pour les alevins tout le jour» (?), allez comprendre pourquoi. Pire encore: son «Bratcreme» se transforme sur la lancée en crème de grosse! Oui Madame.

C’est de la bourde bien lourde…

07:00 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

A mon avis, la palme est détenue depuis des années par la Migros pour ses pines au chocolat!
Il est vrai que cette grande chaîne de magasins prend parfois ses clients pour des pives.

Écrit par : Marie | 01/09/2015

Les commentaires sont fermés.