03/09/2015

Sur la pointe des pieds

Il arrive tout en douceur, sur la pointe des pieds. Le petit matin se fait désormais plus frisquet. Quelques bancs de brouillard flottent çà et là dans les campagnes. Les nuages bas enveloppent le Salève et forment un couvercle qui se dissipera bientôt en journée, quand le soleil reprendra ses droits.

Et puis les cormorans fendent le ciel, en signe de victoire. Des feuilles, mortes avant l’heure, tapissent les herbes jaunies. L’eau du lac semble moins tiède sous les orteils. La plage se vide…

«Coquillages et crustacés», chantait en son temps une blonde nostalgique pour déplorer la perte de l’été. Nous n’en sommes pas à ce stade mais juste en équilibre instable, tiraillés entre deux saisons. Paraît que nous sommes entrés dans l’automne météorologique.

Alors on se raccroche pour jouer les prolongations estivales. On résiste. On fait comme si la belle saison n’allait plus finir, comme si le temps allait s’arrêter sur la case "beau et chaud" jusqu’à perpète, parce que ça fleure bon les vacances, les terrasses et la jeunesse.

Alors on plonge encore dans le Rhône, on sort les canoës gonflables pour jouer à descendre l’Amazone jusqu’au Lignon et on fait la fête. Avec des grillades qui chatouillent l’odorat.

Mais déjà certaines coquettes ont passé une jaquette sur leurs épaules dorées au soleil. Les peaux tatouées se remettent tranquillement à l’abri des regards sous des pans de tissu. Les pieds nus ne se glissent plus dans les sandales, ils s’enfilent dans des chaussures. Ouvertes, mais tout de même. Ce n’est plus tout à fait pareil.

Et pourtant, il fait encore si chaud au soleil de midi…

07:00 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

Bonjour Julie ! Je viens de lire l'encre bleue du 2 septembre 2015 concernant un technicien qui serait venu changer un ruban d'une machine Brother. Je serai très intéressée d'avoir les coordonnées de ce monsieur car je ne sais pas ou me procurer un ruban correspondant à ma machine électrique Migros. Migros m'a dit qu'il y a longtemps que ce genre d'article n'existe plus chez eux ! En espérant que vous pourrez me "dépanner" je vous remercie d'avance de votre assistance. A bientôt j'espère !

Écrit par : Kernisan Maud | 03/09/2015

Bonjour Maud, pour autant que votre machine à écrire soit une Brother, on peut encore se procurer le ruban correcteur chez Brachard, rue de la Corraterie, et auprès de la maison BIM (Bureautique-informatique-Maintenance) dont j'ignore les coordonnées, mais qui envoie des techniciens à domicle. Voilà, j'espère que cela fera votre bonheur. Julie

Écrit par : Julie | 07/09/2015

Les commentaires sont fermés.