23/09/2015

Propre en ordre

cygnes.jpgJamais nous ne parviendrons, nous autres Romands, à rivaliser avec la perfection des Suisses allemands.

Je ne parle pas de la langue, bien sûr, encore que cela se discute… Non, là où ils font décidément très fort, c’est dans leur pratique tip-top, propre en ordre, appliquée à l’accueil des touristes.

De retour de Lucerne, un lecteur me signale photo à l’appui un détail qui fait toute la différence entre eux et nous.

Posés au bord du lac des Quatre-Cantons, des petits écriteaux soignés demandent aux visiteurs venus d’ailleurs de ne pas nourrir les cygnes.

Leur signalisation d’interdiction n’est pas peinte en rouge mais en bleu, pour rester dans la couleur locale. Rapport au drapeau lucernois. Ou au lac.

Et puis le message est traduit en quatre langues: allemand, anglais, français et japonais. Quelle efficacité!

Au bout du Léman, rien de tout ça. C’est débrouille toi. On laisse les touristes faire leurs expériences et s’approcher de ces blanches majestés jusqu’à les toucher, comme si elles étaient d’un naturel docile. Voire aimable.

Or rien n’est plus irritable qu’un cygne quêtant un bout de pain…

C’est sur le pont de l’Ile que j’ai enfin vu la première petite info de prévention sur un panneau présentant les oiseaux de la rade. Sous un parapluie, un canard se protège de jets de bouts de pain. «Soyez raisonnables» cancane-t-il. «Nous sommes parfaitement capables de nous nourrir nous-mêmes. Limitez-vous à ce qui vous fait plaisir. Merci.»

En français dans le texte. Et pas l’ombre d’une traduction en allemand, voire en anglais. En japonais, on n’en parle même pas. Sacrés Genevois!

07:03 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.