29/09/2015

Y a pas de souci

En fait, du coup, y a pas de souci…

Difficile d’échapper aux tics de langage qui fleurissent au quotidien dans nos conversations.

Même si vous résistez, ces mots se glissent subrepticement dans votre tête et finissent par s’imprimer dans un coin de votre mémoire. Et puis un jour, sans trop savoir pourquoi, vous vous retrouvez à les utiliser, comme les autres.

Y a pas de souci!

Cette expression bonne à tout faire a donc fini par détrôner «Y a pas de problème» dans le genre de formule magique qui rassure tout le monde. Le phénomène n’est pas récent en France, où il semble sévir depuis un bon lustre déjà. Mais nous sommes toujours un peu lents à la détente, dans la région. Et peut-être plus encore chez nos voisins vaudois.

En virée à Lausanne avec sa femme, l’ami Jean-Claude a croisé ce tic à trois reprises en peu de temps. Une vraie épidémie. Au Buffet de la Gare, il commande deux cafés. Le garçon acquiesce et lâche sans sourciller «y a pas de souci».

Plus loin, devant un stand de glaces, Madame choisit le parfum vanille avant de lui préférer fruits de la passion. Elle est confuse, mais le glacier sourit. «Pas de souci»! Une variante admise.

Les Genevois en goguette demandent ensuite leur chemin à un passant qui prend le temps de leur répondre. Ils le remercient. «Y a pas de souci» répond le Vaudois affable. Il devrait peut-être y en avoir?

Et quand est venu le temps de songer au repas , Jean-Claude n’a pas pu résister: surtout, pas de sushi! Y a un souci?

07:00 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

Excellent !

Merci d'avoir rédigé un billet à propos de cette expression qui m'exaspère ...
Selon la presse gastronomique, il semblerait que les sushi soient actuellement en disgrâce. Homophonie aidant, espérons que l'expression bateau "Y a pas de souci" rejoindra bientôt celle de "Y a plus de sushi" dans un cimetière marin jusqu'à décomposition totale l'épave verbale ...

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 29/09/2015

Bonsoir

Vous me direz qu'entre un souci et un problème il n'est guère de différence...

A l'époque, cela ne nous aurait rien dit, mais maintenant...ça nous parle...et en parlant de ça, il est un nouveau mot à débarquer:

Le "trend"...va-t'il durer ? :-)

Écrit par : absolom | 29/09/2015

Les commentaires sont fermés.