03/10/2015

Bavarder a du bon

Il est parfois bon, et même utile, de bavarder. La preuve?

Samedi dernier, Yolanda se rend au poste de police des Pâquis. Elle échoue dans une grande antichambre où patientent les victimes d’agressions diverses et variées, avant de pouvoir déposer une plainte.

Le lieu n’a rien d’un salon de thé. Il n’est ni très cosy, ni très chaleureux. Mais c’est un salon où l’on peut encore causer pour tuer le temps ou évacuer le trop-plein d’émotions.

Yolanda, qui le contact facile, se met à discuter avec ses voisins qui semblent tous un peu tendus. Qu’est-ce qui vous amène ici? Pourquoi êtes-vous là? Et patati et patata.

Comme si elles n’attendaient que ça, les langues se délient rapidement.

Toutes sans exception parlent de vols: le touriste japonais n’a plus de bagages, l’ado pleure son portable, la sportive sa bicyclette. Une dame raconte comment on lui a piqué son porte-monnaie, non loin d’ici.

Une nouvelle venue vient rejoindre cette curieuse assemblée. Et vous Madame, qu’est-ce qui vous amène, demande notre bavarde de service.

Elle vient déposer un porte-monnaie rouge trouvé par terre, non loin d’ici. L’argent s’est envolé, faut pas rêver, restent les cartes et les papiers.

Yolanda fait aussitôt le rapprochement. «Il ne serait pas à vous, par hasard», demande-t-elle à celle qui vient de lui parler de sa mésaventure. «Mais oui, c’est le mien. Trop bien!»

Et hop, l’affaire est vite réglée. Sans notre pipelette, ces deux dames se seraient ratées, et tout aurait pris plus de temps.

Quoique. Paraît qu’elles ont ensuite passablement bavardé…

07:00 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

En effet bavarder entre voisins pour autant que cela ne soit pas pour leur casser du sucre sur le dos est un bien pour le cerveau qui lui ne peut pas se nourrir uniquement de clics
Mais comme beaucoup de gens n'ont que la critique en tête autant bavarder avec les vendeurs ou les personnes âgées lorsqu'on va à la Coop ou la Migros surtout depuis la nouvelle instauration des horaires obligeant le personnel à travailler plus tard et qui ne voit pas plus de clients le soir
Il appartient donc aux clients qui vont en journée de motiver par des sourires ou galéjades tous ces vendeurs et vendeuses
Très belle journée

Écrit par : lovejoie | 03/10/2015

Les commentaires sont fermés.