14/10/2015

Un temps d'avance

Les rôles sont bien répartis dans ce canton: le marronnier officiel de la Treille annonce le printemps et les grands magasins se chargent de signaler l’arrivée de Noël.

On taxe volontiers de fou le marronnier qui a un peu trop d’avance sur le calendrier. Que dire alors des commerces qui déballent les boules bien avant les patates? Ils sont décalés ou déréglés?

Parce que ce n’est hélas pas une blague: tout le matériel pour garnir son sapin et décorer son intérieur douillet est en place dans les rayons. Ça brille de mille feux. Et ça me met en boule.

Car il semble qu’ils sont toujours plus pressés d’installer l’hiver au cœur de la ville. Qu’ils font la course, d’année en année, pour savoir qui dégainera le premier sa guirlande de Noël.

Mais au secours, nous ne sommes pas du tout mûrs pour vivre ce temps-là!

Toute la nature respire l’automne. Les feuilles n’ont pas eu le temps de toutes jaunir avant d’aller tapisser les sols. Quelques raisins font de la résistance dans les vignes; les vergers croulent sous les pommes et les poires. L’eau du lac est bien tempérée.

Et même si les Mouettes viennent de passer à l’horaire d’hiver, nous sommes encore loin des flocons et des frimas, n’est-ce pas?

Mais ils insistent lourdement, ceux qui ont tant d’avance sur le gâteau. On me glisse à l’oreille que le hameau du Père Noël ouvre aussi ses portes ce samedi, au Col du Mont Sion. Et que le super-cordonnier de la rue des Bains a déjà un calendrier pour ses clients avec un Père Noël souhaitant "Joyeuses Fêtes".

Et dire que nous ne sommes pas encore à mi-octobre!

07:00 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

Je partage avec vous ce décalage total des saisons commerciales et ce qui me rassure ce sont les vendeuses pardon "gestionnaires du commerce de détail" qui pensent la même chose : c'est trop tôt !

Que faire contre le marketing commercial ?

Selon le personnel de vente, on ne peut rien faire sinon la clientèle ira ailleurs dit-il et c'est bien là le problème,raison pour laquelle une Commission des Chambres fédérales planche sur la prolongation des horaires des commerces pour donner suite à la motion Lombardi.

Bonne journée à vous

Écrit par : Marie | 14/10/2015

Les commentaires sont fermés.