31/10/2015

Zombies et friandises

«Envie de sang, de cris et de zombies?» questionne la pub. Euh, pas spécialement, à dire vrai.

Je dois être vieux jeu. La «Z walk», autrement dit la marche des zombies, a beau m’interpeller de si aimable façon, c’est non merci! Même si la virée de ce samedi soir est ouverte à tous, petits et grands, morts ou vivants.

Voilà qui ratisse large et promet de belles frayeurs aux passants… Sachez alors que les zombies partent à la nuit tombée du Chat Noir et vont marcher sur la ville. Âmes sensibles s’abstenir… Les déguisés, eux, vont bien se marrer.

Nous voici donc en plein Halloween, la fête des vampires, des sorcières et des loups-garous. Le temps des courges découpées allumées dans la nuit, de l’Horror Disco, voir de la Voodoo Night.

Même si la sauce n’a pas vraiment pris sous nos latitudes, on ne peut ignorer ces étranges réjouissances. Les grands magasins réservent toujours un coin Halloween pour les plus jeunes.

C’est d’ailleurs en passant devant ces rayons jouets que Roselyne s’est retrouvée nez à nez avec une énorme tête de mort et un squelette humain grandeur nature.

Elle s’est soudain sentie mal. Triste aussi. Car ces représentations macabres lui ont fait penser aux cadavres de migrants échoués sur les plages, pas très loin de chez nous. A l’horreur. La vraie, celle que vivent actuellement des milliers de gens sur la mer et les routes.

Au lieu de dépenser des fortunes pour ces déguisements, elle invite plutôt les parents à faire un don à des œuvres caritatives. Pour cette fête de saison, leurs enfants peuvent aussi se grimer simplement avant d’aller frapper aux portes voisines pour obtenir des friandises…

07:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.