24/11/2015

Le disque obsolète

Paraît que nul n’est censé ignorer la loi. Mais il y a une telle quantité de règles d’action différentes qui changent quand ça leur chante… Difficile d’être toujours à la page. Et à la bonne!

Ce grand-papa pensait être en règle en mettant son disque de stationnement du TCS sur sa voiture avant d’aller donner un coup de main à son petit-fils qui déménageait.

Son véhicule était bien stationné, il ne dépassait pas les lignes ou le temps autorisé et ne gênait personne. L’automobiliste avait, semble-t-il, tout juste.

Et pourtant, on lui a collé une prune de quarante balles! Sa femme s’en est étranglée d’indignation et l’a fait savoir. POURQUOI une telle sanction?

Eh bien simplement parce que son disque de stationnement n’est plus valable depuis belle lurette. Depuis 2003, pour dire vrai! Or, ni elle ni son mari ne le savaient…

Ce disque à deux fenêtres indiquant auparavant l’heure d’arrivée et celle du départ n’a plus cours. Le fait qu’il ait été donné en son temps par le TCS n’y change rien. Il est obsolète, point barre.

Les normes ayant été modifiées, le «nouveau» carton bleu ne comporte qu’une seule fenêtre où l’automobiliste signale son heure d’arrivée. Avec une petite marge de tolérance d’une demi-heure.

Si les contractuels ont fait preuve de souplesse pendant plusieurs années en expliquant la chose ou en distribuant des cartons bleus, ils sont devenus raides comme la justice de Berne.

Aujourd’hui, ils sévissent devant les disques périmés. C’est carton rouge. Et ça ne se discute pas. Voilà! Et tant pis pour le gentil grand-papa.

07:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.