30/01/2016

Cirer les pompes

Comment faire pour bien faire? Mon collègue possède deux belles paires de chaussures en cuir mais ne sait pas trop comment les entretenir. Faut dire que la pratique demande un certain doigté. C’est même tout un art. Or, il a deux mains gauches.

Il prend donc ses godasses sous le bras et s’en va chez le premier cordonnier venu. Vous pouvez me les cirer? L’artisan veut bien lui vendre la crème et la brosse. L’huile de coude, c’est au client de la fournir, faut pas pousser.

Deuxième tentative dans une autre échoppe spécialisée. Et toujours la même réponse négative.

Zut et flûte! Il existerait ainsi des tas de commerces dans cette ville pour nettoyer les habits, et rien pour les souliers?

S’il visait dans le haut de gamme, notre homme trouverait des adresses où les confier. Ben oui, on est à Genève! Mais de simples cireurs de rue, il n’y en a point. D’ailleurs, je n’ai pas souvenir d’en avoir vu dans le coin.

Ce serait pourtant un bon petit boulot, non? Un service à rendre pour se faire quelques sous, pas trop compliqué à mettre sur pied.

A première vue seulement. Car avant de se lancer dans cette activité de contact, faudrait apprendre quelques notions de base, se faire la main sur des escarpins, trouver le kit du parfait cireur. Puis obtenir l’autorisation d’utiliser l’espace public. Et payer une taxe. Plus un impôt. Rien n’est simple, ici.

Mais le plus dur resterait encore à faire: trouver des clients qui oseraient se faire cirer les pompes en public, dans cette République si pudique.

Parfois, on n’est jamais si bien servi que par soi-même…

07:04 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

Ne pas savoir cirer ses chaussures...il sait les lacer ou c'est toujours maman qui le fait ?

Écrit par : Géo | 30/01/2016

Et pourtant c'est si simple ... d'entretenir ses chaussures !!!

Brosser délicatement - passer une crème incolore, laisser sécher - au moins 2 heures - puis recommencer avec la couleur des chaussures, laisser sécher -de nouveau 2 heures - puis les faire briller avec un tissu - jamais avec une brosse - qui ne peluche pas et le tour est joué.

Mon père travaillait sur des chantiers mais je ne l'ai jamais vu avec des chaussures sales, il entretenait toutes les chaussures et j'ai gardé cette habitude !

Écrit par : Marie | 30/01/2016

Les commentaires sont fermés.