12/03/2016

Des télés sur les bras

Le passage au tout numérique, suite. Pour ceux qui auraient raté le premier épisode, sachez que depuis le 8 mars, les Genevois qui n’étaient pas à la pointe du progrès technique ont vu leur téléviseur afficher l’écran noir total.

Depuis, à ce qu’on m’a dit, c’est un peu la pagaille dans les résidences avec encadrement pour personnes âgées. Dépassés par les événements, certains résidents n’avaient pas compris à temps ce qui se tramait derrière leur boîte à images. Ou alors ils pensaient que cela allait s’arranger tout seul.

Mardi, ils ont compris leur douleur.

Ainsi donc, ils devraient avoir un décodeur et manipuler deux télécommandes pour avoir simplement droit à «Question pour un champion?» Ça va pas le faire, ils vont s’emmêler les pinceaux…

Et même s’ils optaient pour ce truc qui permettrait de garder ouverte leur lucarne sur le monde, qu’acheter et où? Qui croire aussi, parmi ces opérateurs et leurs promesses? Et surtout, comment installer tout ça? Au secours!

Alors par gain de paix, de nombreux aînés achètent ces jours un nouveau poste. Les vendeurs sont aux anges.

Quant aux responsables d’une résidence genevoise, ils se retrouvent déjà avec douze «anciennes» télés sur les bras (elles n’ont parfois que 4 ans…)! Ils les entreposent juste dans un coin avant de savoir où les filer plus loin. Mais pas question de les jeter à la décharge. Ce serait un tel gaspillage!

Dans les EMS touchés par la coupure du 8 mars, on opte plutôt pour l’achat de décodeurs, car c’est souvent le personnel qui se charge d’allumer et d’éteindre les télés des pensionnaires.

On n’est décidément pas tous égaux devant le progrès…

07:00 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

Le vendeur devrait reprendre l'ancien poste en livrant le neuf, cela ne paraît pas très compliqué : les responsables des résidences pour personnes âgées n'auraient-ils pas de poste TV chez eux ???

Écrit par : Marie | 14/03/2016

Encore faudrait-il prouver que ces anciens postes sont vraiment périmés...
Pour les résidents dans des foyers "avec encadrement", cette question devrait sans aucun doute faire partie des prestations "d'encadrement"...
Cela paraît être le simple bon sens. Ah ouais, c'est vrai, le bon sens, c'est réactionnaire...(une militante de gauche me l'a jeté à la figure il y a quelques dizaines d'années, je ne l'ai pas oublié...).

Écrit par : Géo | 16/03/2016

Les commentaires sont fermés.