17/03/2016

Rire de bon coeur

«Rire, c’est bon pour la santé… Rire de bon cœur, avec quelqu’un, c’est partager des moments de bonheur…»

La prestation surréaliste du président de la Confédération a remis au goût du jour la nécessité de rire. Un verbe qui veut dire «exprimer la gaieté par l’élargissement de l’ouverture de la bouche, accompagné d’expirations saccadées plus ou moins bruyantes.» C’est du moins l’avis du p’tit Robert. Mon dico.

Et cette manifestation-là, on n’y a pas eu droit lors de cette mémorable allocution pour la journée des malades. Tout le monde s’est donc dilaté la rate, fendu la pipe ou s’est bidonné grave. Ah, quel bien ça fait par où ça passe!

Rire, c’est donc drôlement bon pour la santé, mais ce n’est plus suffisant pour être le pays le plus heureux du monde.

La Suisse était en tête du classement des pays dont les habitants étaient le plus aux anges. Une étude réalisée par l’Université Columbia, allez savoir pourquoi. Or, voilà que le Danemark repasse juste devant nous.

Qu’a-t-il de plus, ce royaume, pour nous ravir la couronne des gens heureux, je vous le demande. La mer? Elle est froide. Les Lego? Nous avons Heidi. La richesse? On se tient. L’ouverture aux réfugiés? Euh… Alors quoi?

Mystère. N'empêche. Pour améliorer le bien-être de leur population, quatre pays ont déjà nommé des ministres du bonheur. En Suisse, nous avons à l’évidence un président qui assure. Reste à savoir s’il connaît la chanson. Celle de Gilles: «Le bonheur est chose légère/que toujours, notre cœur poursuit/mais en vain, comme la chimère/on croit le saisir, il s’enfuit…»

07:02 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

Vous avez raison car rire c'est bon pour la santé et le moral surtout quand on assiste aux défilements des camions qui transportent les déchets durs pour les revendre ailleurs alors que dans le temps ,les métaux était rapportés chez les ferrailleurs qui donnaient de l'argent en échange aux citoyens pour acheter des coupons de tissus.
C'est l'avantage d'habiter en bordure d'une route à grand transit ,là on voit comme on s'est tous fait posséder et pourquoi il y a de plus en plus de camions et de bruit ,seule consolation mais autant en rire qu'en pleurer n'est-il point vrai ?
Très belle journée

Écrit par : lovejoie | 17/03/2016

Les commentaires sont fermés.