18/03/2016

Cadeaux intéressés

Parfois, les cadeaux reçus se révèlent un brin envahissants. Et je ne pense pas forcément à l’énorme ours en peluche qui squatte le canapé du salon depuis l’anniversaire du cadet.

Il s’agit d’un truc bien plus petit et intrusif qui se glisse, mine de rien, dans votre vie privée. C’est la carte cadeau offerte par Manor à ses bons clients.

Marie a ainsi reçu des «bonus card» pour la récompenser des achats conséquents et réguliers effectués dans le magasin de Vésenaz. Chouette alors.

Que doit-elle faire avec ce sympathique bout de plastique? L’activer, bien sûr, en se rendant sur le site du groupe commercial. Elle doit alors remplir un formulaire et donner son adresse mail.

En retour, Marie obtiendra le code qui lui permettra d’utiliser ce bon d’achat dans certains rayons du grand magasin, et ce jusqu’à la fin du mois de mars.

Oui mais voilà, cette fidèle cliente tient mordicus à protéger ses données. Elle n’activera donc pas ses cartes et pense même les jeter à la poubelle.

Mais une question la turlupine: les gens qui reçoivent ces bons et qui ne possèdent pas d’ordinateurs, ils font comment pour faire valoir ce bonus?

Marie va donc se renseigner auprès du Service Clients. On lui répond que dans ce cas, la carte est activée là, sur place. Sans rien leur demander. Idem pour ceux qui refusent de communiquer leurs données sur le site de Manor. Et ils seraient nombreux…

Notre cliente précautionneuse a donc dégainé ses cartes qui ont été aussitôt validées. Elle en a profité pour faire des cadeaux à son petit-fils avec ce cadeau qui était devenu, finalement, assez bon!

07:02 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.