08/04/2016

Pour moi et pour toi

«Pour moi et pour toi», on connaît tous la rengaine de la Coop.

Pour moi et pour toi, la société coopérative a installé dans certains magasins de la place des caisses sans caissières. Des trucs automatiques.

A nous, les clients, de faire le boulot des salariés, sans être payés pour autant, ou obtenir le moindre rabais. Il nous faut dénicher le code-barres, scanner les marchandises puis régler le tout avec une carte ou des billets.

Pour nous pousser à utiliser coûte que coûte ces machines, c’est pas sorcier. Suivez mon regard.

Dans le magasin de la place de la Navigation ne restent ainsi plus que deux caisses où des employés peuvent encore saluer les clients, faire défiler les produits sur le tapis, encaisser, dire merci et au revoir. Ou plus, si entente.

Mais sur ces deux caisses, une seule est «habitée», l’autre étant trop souvent fermée. Ça fait peu. Car à côté d’elles trônent cinq enregistreuses automatiques... Alors ça grince ferme aux Pâquis!

Et ce n’est pas seulement papy qui fait de la résistance. Mercredi en fin de journée, il y avait la queue, comme la veille et sans doute comme demain, pour passer devant l’unique caissière.

Mais ce jour-là, dans la file d’attente, des voix réclament haut et fort l’ouverture de la deuxième caisse. Impossible. Elles demandent à parler au responsable. Rien ne bouge. Personne ne cède.

Pour tuer le temps, certains Pâquisards refont tranquillement le monde au lieu de filer devant les automates qui leur tendent les bras. Question de principe, quand on préfère les gens aux machines. Et quand il faut à tout prix sauver des emplois! Pour toi et pour moi...

07:00 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

J'ai anticipé cette mue. Je me fais livrer par LeShop.

Écrit par : Pierre Jenni | 08/04/2016

Allez faire vos courses en France, c'est visiblement ça qu'ils veulent...

Écrit par : Géo | 08/04/2016

Où vous n'oublierez pas de faire le plein de votre voiture !

Écrit par : Géo | 08/04/2016

On a les mêmes problèmes chez nous mais avec Migros et les clients insistent malgré tout pour garder le contact avec les caissières même si cela ne fait pas plaisir aux plus qui pressés réclamant une ouverture de caisse supplémentaires
Alors ceux n'ayant que peu dans leur panier les laissent passer avant eux
Ce qui fait souvent rire car la réponse sera le plus souvent ,mais on a aussi le temps
Et comme il s'agit de travailleurs on suppose que ce temps passé aux caisse rallonge leur temps de pause
Les gens ont de plus en plus besoin de contacts humains
Quand aux personnes âgées de presque 50 ans qui se lancent dans l'apprentissage de l'informatique, bonjours les escarres !
très belle soirée

Écrit par : lovejoie | 08/04/2016

Habitante d'une ville située sur la Côte, j'ai relevé que les caisses traditionnelles sont toujours très bien utilisées et celles à utiliser perso sont quelques fois ... inoccupées et ce dans les deux centres Coop !

Écrit par : Marie | 08/04/2016

Et en plus je n'ai jamais aimé le slogan "Pour moi et pour toi" j'ai toujours appris qu'il fallait faire passer toi avant moi autrement dit "Pour toi et pour moi" c'est vrai aussi que la politesse fiche le camp vitesse grand V. Bonne soirée.

Écrit par : grindesel | 08/04/2016

Et tout cela pour que le CA de la Caupe "pour moi et pour moi d'abord" puisse continuer à s'acheter une nouvelle Bentley / Merco / Range Rover / Jaguar / Tesla avec les dividendes.

Les caissières sont sympas, mais ce qui est vraiment chmirrant, c'est lorsque tu achètes une topette de vin blanc pour ton risotto.

La brave madame est obligée de venir scanner une carte pour s'assurer que la Caupe ne fait pas du deal d'alcool aux jeunes.

Elle préfère mettre les employées au chômdur.

Écrit par : Folle Tepez | 14/04/2016

Les commentaires sont fermés.