14/04/2016

Le jet d'eau s'évapore

J’en fais pas une fixette. Mais quand le Jet d’eau persiste à ne pas vouloir se dresser dans la rade, comme il aime à le faire en temps normal, c’est qu’il y a problème!

Il est passé où, se demandent ces derniers jours touristes et Genevois, qui le cherchent du regard.

Eh bien il pique un petit roupillon. Pépère dans son coin. Il se lèvera quand il le pourra. Mais là, il a un gros coup de pompe.

Ou plutôt, ce sont les pompes qui ne parviennent plus à faire correctement leur boulot et faire gicler l’eau dans le ciel. La faute à qui, à quoi? Au niveau du lac, qui est au plus bas.

L’avez-vous déjà remarqué? Chaque année, de janvier à mi-avril, le niveau d’eau de la grande gouille descend de cinquante à soixante centimètres.

Mais en cette année bissextile, il est maintenu quinze centimètres plus bas encore, afin que les travaux d’entretien sur les berges et dans les ports puissent être effectués.

Cet abaissement représente, m’a-t-on dit aux SIG, 87 millions de m3. Soit l’équivalant de 35 000 piscines olympiques. Sans le chlore…

Ça en fait un paquet! Et d’ailleurs, combien de bassins faudrait-il compter pour rivaliser avec le lac, sachant qu’il contient grosso modo 90 milliards de m3? Je vous laisse faire les calculs.

Tout ça pour expliquer le coup de mou actuel du jet d’eau. Sa remise en service va donc dépendre de la remontée du niveau du lac. Elle devrait intervenir sous peu, vers la mi-avril, quand la fonte des neiges donnera plus de jus au Léman et aux pompes du jet d’eau. On s’en réjouit déjà!

07:00 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

Comme vous, il me manque s'il n'est pas là. Ne vous excusez pas de cette fixette :)

L'occasion de rappeler ici que je demande l'allongement de ses horaires depuis un moment. Peut-être que sous Julie cela aura plus de poids...

Écrit par : JDJ | 14/04/2016

Les commentaires sont fermés.