21/04/2016

Eléphant et pain-choc

Comme un éléphant dans un magasin de porcelaine…

Cette expression fait craindre le pire. Bonjour les dégâts! Ciel, vise un peu celui-là comme il est maladroit, sans finesse, déplacé.

Rien de tout ça, en fait. L’expression du jour figure sur le carton d’invitation à une exposition originale qui se tient à Meinier. Un village qu’Hannibal, aux dernières nouvelles, n’aurait pas traversé avec ses pachydermes.

N’empêche. La galerie au «Coin du Centre» accueille dès aujourd’hui les dessins d’éléphants de Thierry Ott. Soit une bonne grosse vingtaine de variations hautes en couleur et stylisées sur le sujet. Pourquoi cet animal? Il faudrait le lui demander! A l’artiste, donc.

Quant à la céramiste Séline Kocher, elle a repris ces dessins de ces mastodontes qui trompent énormément pour en faire les décors de ses bols et autres pièces délicates en porcelaine. Leur travail se découvre jusqu’au 8 mai et vaut le détour.

L’autre rendez-vous maousse de la semaine, c’est ce vendredi 22 avril, près des canons, en vieille ville. Les Artisans Boulanger-Confiseurs du canton y invitent la population genevoise à un apéritif géant en présence de tous les députés. Ça va tirer à gros boulets…

Au menu: pain et chocolat, à croquer sur place de 11 h à 14 h. Entre avelines et petits ballons, les gourmands pourront assister à une cérémonie d’intronisation de la confrérie genevoise des chevaliers du bon pain, ainsi qu’à l’attribution du titre du meilleur chocolatier de l’association.

Miam slurp, les becs à sucre s’en lèchent déjà les babines!

07:04 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.