12/05/2016

Un ange en uniforme

Elle est aux anges, la «petite vieille»! Notez bien que c’est elle qui se présente ainsi, moi, j’oserais pas… Bref, Erzsébet est ravie car elle vient de vivre un moment épatant.

Mardi dernier, tandis qu’elle conduit tranquille au Grand-Saconnex, voilà que le pneu de sa voiture éclate. Paf!

Autant dire que ça la secoue grave. Sous le coup de l’émotion, elle parvient tout juste à garer son véhicule à côté du trottoir. Mais pas à changer la roue. D’ailleurs, elle n’essaie même pas. Ah, ces femmes au volant, diront certains…

Sur le chemin Edmond-Sarasin, il n’y a pas grand monde, en cette matinée. Et elle n’a pas de téléphone portable pour appeler le TCS. Que faire?

Erzsébet contemple la maison devant laquelle sa voiture est stationnée et se dit qu’elle devrait aller sonner à la porte pour demander de l’aide. Mais ça la gène un peu…

Arrive alors à sa hauteur un jeune homme en uniforme. Un ange gardien, venu tout droit de l’aéroport! Il descend de son auto et se dit prêt à changer la roue abîmée. Comme ça. Pour rendre service. Elle n’en revient pas!

Comme la dame ne veut pas abuser de son temps, elle lui demande plutôt d’appeler la centrale de dépannage. Ce qu’il fait. Puis il propose à celle qui pourrait être sa grand-maman de rester une petite demi-heure en sa compagnie jusqu’à l’arrivée de la dépanneuse!

Erzsébet, ça la fait chavirer, tant de gentillesse. Mais elle suggère à Luciano, puisque tel est le prénom inscrit sur le badge de l’uniforme, d’aller plutôt se reposer. Et il s’en va. Sans laisser d’adresse.

Alors la «petite vieille» lui dit encore merci pour ce moment épatant!

07:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.