01/06/2016

Le bogue du jour

C’est arrivé le mardi 17 mai. Une semaine pile avant la sérieuse panne qui touché l’opérateur Swisscom. On dira que c’est la loi des séries. La faute à la météo pourrie. Ou à pas de chance.

Car ce jour-là, les SIG ont subi un gros bogue informatique. L’entreprise en est encore à chercher le pourquoi du comment. Parce que c’est étrange.

Voyez plutôt: ses services ont envoyé un courrier à 10 000 personnes, au lieu des 2500 auxquelles ils voulaient s’adresser. Et cherchez l’erreur!

Où qu’elle soit, ça fait une grosse dépense pour rien. Surtout lorsque l’on sait que ces courriers «pro climat» sont timbrés prioritaires…

Un client a ainsi reçu quatre enveloppes des SIG à son nom, datées du même jour, avec le même contenu. Il n’était de loin pas le seul dans son cas. Mais il y a eu quelques variations intéressantes dans ces tirs groupés.

Certains habitants ont eu la surprise de découvrir ces missives à double, triple, quadruple, quintuple, sextuple, voire plus encore. N'en jetez plus!

A l’origine, le message était pourtant clair. Il s’agissait d’informer les propriétaires du contrôle périodique réglementaire de leur branchement de gaz. La chose se fait tous les deux ans, et c’est une sage précaution.

Mais le plus drôle, dans cette affaire, c’est que le lecteur qui a reçu les quatre enveloppes n’est pas branché au gaz naturel. Comment de telles bourdes sont possibles?

Les SIG se le demandent encore. Faut dire qu’ils n’ont pas l’habitude de se planter pareillement. Ils s’excusent donc auprès des clients incommodés par ces envois massifs. Et il y en a, visiblement...

07:00 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

Beaucoup vous diront c'était mieux avant /rire
Avant on avait le responsable sous la main cependant de nombreuses machines à laver ont aussi pécloté prouvant s'il en était besoin que grâce à l'informatique seuls les ennuis sont durables sans compter les pertes de temps
Pour preuve on lavait 20 paires de chaussettes et à l'eau froide tous les mercredis après midi alors qu'il aura fallu un après midi entier pour un programme qui initialement ne devait durer que 30 minutes
Et on voudrait nous faire croire aux miracles avec l'informatique alors qu'on va de plus en plus dans le mur du chômage
Très bonne journée pour Tous

Écrit par : lovejoie | 01/06/2016

Les commentaires sont fermés.