03/06/2016

Cultivée à Genève

cultiva.jpgJe ne vais pas mettre de l’eau dans mon vin, surtout si c’est du Genevois!

Ce serait dommage de le couper, même si j’ai râlé ferme mardi contre le fait qu’on ait dégusté ce produit du terroir dans des verres «Swiss Wine Genève», lors des Caves ouvertes.

J’ai alors écrit que c’était la faute aux viticulteurs d’ici qui avaient voté pour ce logo anglais. Erreur!

Le génie des Alpages responsable de cette appellation passe-partout est à chercher plus haut. Au niveau des régions viticoles du pays.

Un lecteur bien attentionné m’a mis sous le nez le bulletin de mai de l’Opage (Office de promotion des produits agricoles de Genève), où la signature commune «Swiss Wine» y est présentée dans les grandes lignes.

Le concept? On vante la marque suisse en anglais (oh yeah!) puis chaque région qui fait du vin s’annonce dans la langue du cru. En plus de la nôtre, il y a donc Vaud, Valais, Neuchâtel, Ticino et Deutschschweiz. Ces derniers sont donc doublement suisses à ce jeu, mais on ne va pas en faire un fromage.

Quoique. Avec la bouteille "Esprit de Genève"(!) qui accompagnait gentiment la mise au point, ça ferait l’affaire. Et je pourrais déguster ce vin dans le verre ad hoc en enfilant le maillot (pour ne pas dire T-shirt!) reçu en prime.

C’est le nouveau matériel de promotion réalisé pour les 20 ans de l’Opage. Ce modèle, décliné version femme et homme, va faire fureur dans la République cet été. En blanc sur fond rouge, à la manière du logo Coca-Cola, il est écrit «Cultivée à Genève».

Ça me va décidément comme un gant. Allez, santé!

 

07:00 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

Cutivée à Genève, vous parlez de la weed ?

Écrit par : bob | 03/06/2016

Les commentaires sont fermés.