09/06/2016

Une page se tourne

Avant de retourner s’installer définitivement dans son pays, Elvire a fait un saut mardi à l’Hôtel des finances pour régler ses histoires d’impôts. Etonnamment, on lui a rendu des sous.

La dame sur le départ a arrondi la somme qu’elle n’espérait pas et a glissé le billet de banque dans une enveloppe. «Pour Jules» a-t-elle écrit dessus, avant de la déposer à notre réception. Elle aurait préféré donner la coupure au cochon, mais il roupille, à cette saison…

Un tout grand merci à Elvire! Son don alimentera donc la Thune du cœur à venir. Une opération qui se fera cette année sans le coup de main de Vincent. Vincent Gall, pour tout dire. La plupart d’entre vous ne le connaissent pas. C’est lui pourtant qui est à l’origine de l’association Partage, avec d’autres acteurs du milieu social genevois. Et cette réalisation, tout le monde connaît!

C’était il y a un peu plus de dix ans. Il fallait alors tenter de faire d’une pierre deux coups: lutter contre le gaspillage alimentaire et venir en aide aux plus démunis. Partage voyait ainsi le jour.

Dix ans durant, Vincent y a mis son cœur et ses tripes. Sans oublier sa tête. L’entreprise solidaire étant bien établie et entre de bonnes mains, il la quitte aujourd'hui pour aller s’occuper de l’intégration des migrants. Tant mieux pour eux. Mais je regrette déjà son enthousiasme communicatif.

S’il a encore le temps de m’aider à pousser le gros Jules à la patinoire ou de me conseiller des lieux où poser les petits cochons pour faire grossir la collecte de la Thune, c’est volontiers…

Une page se tourne. D’autres belles personnes sont déjà prêtes à me donner un coup de main pour cette opération de fin d’année. Et c’est bien ainsi!

07:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.