10/06/2016

On est dans le jus

Quand le temps se détraque et que la météo patauge, ne reste plus que les bons vieux dictons populaires pour tenter d'y voir plus clair…

La journée du mercredi 8 juin a été plus qu’arrosée, vous en conviendrez. Or que dit-on dans les campagnes voisines à cette occasion? «S’il pleut à la Saint-Médard, il pleut quarante jours plus tard. A moins que Saint-Barnabé ne lui coupe l’herbe sous les pieds».

Et la Saint-Barnabé, c’est samedi! Demain, donc. Je m’en voudrais de jouer les trouble-fête, mais les prévisions ne sont guère optimistes. La journée, dit-on, sera partiellement pluvieuse. Ploc ploc ploc!

Il va ainsi flotter pendant quarante jours, ou dans quarante jours, les interprétations divergent. Ce sera humide, en tous les cas.

Sauf si Saint-Gervais ferme le robinet céleste le 19 juin prochain. On dit que s’il fait beau ce jour-là, Médard et Barnabé sont tirés de l’eau.

Qu’importe, au fond, puisqu’on est déjà complètement dans le jus! Les pontons du Rhône sont engloutis sous les flots et le lac est au plus haut. Mais il devrait monter plus encore avec la fonte des neiges qui ruissellent dans les montagnes. Sans oublier les précipitations annoncées. Tout ça représente un sacré paquet d’eau.

Et comme si cela ne suffisait pas encore, on pourra se laisser glisser sur elle ce samedi, grâce au toboggan aquatique géant installé pour la deuxième année à la rue Voltaire. Ah, se la couler douce sur deux cents mètres, en bikini ou en combi, sous l’œil des gardiens de bains… et sous la pluie.

Genève, ville d’eau! Ce serait un bon slogan pour notre Office du tourisme.

07:00 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

"Genève, ville d’eau! Ce serait un bon slogan pour notre Office du tourisme."
Vaudrait peut-être mieux éviter de provoquer les dieux régionaux :
http://www.unige.ch/sciences/Actualites/2012/TsunamiDansLeLacLemanEnLAn563.html
Le christianisme nous a fait oublier la notion d'hubris. C'est bien dommage...

Écrit par : Géo | 10/06/2016

Les commentaires sont fermés.