20/08/2016

Les nids de poule

Pour faire baisser d’un chouïa les coûts de la santé, m’est d’avis qu’il faudrait colmater les trous dans les routes.

Ben oui! Autant prendre le mal à la racine, en évitant que les conducteurs de deux-roues ne se viandent salement sur le bitume à cause des nids-de-poule ou des vagues dans le goudron qui les déstabilisent et les font choir. Parce que ça fait mal!

Les conducteurs de quatre-roues ne connaissent pas trop ces accidents urbains. Seule leur carrosserie craint. Les voitures intelligentes sauront d’ailleurs bientôt détecter ce type de danger pour mieux le négocier.

Rien de tel pour les cyclistes ou les motards, plus exposés pourtant aux caprices des revêtements routiers. Dommage! Il y a un lustre déjà, nous avions lancé dans la Julie une opération pour répertorier les principaux nids-de-poule du canton.

Ils ont été comblés depuis. D’autres sont revenus. Normal, les routes fatiguent. Faudrait peut-être songer à relancer ce service d’utilité publique pour tenir à jour la liste des pièges qui échappent aux services d’entretien des chaussées. Car il y en a.

Ou, plus simple, faire comme ce jeune artiste anglais Wansky. Il s’est mis à dessiner des pénis sur chaque nid-de-poule dans les rues de Manchester. Un truc diablement efficace: le trou est très vite rebitumé. La morale est ainsi sauve, et les deux-roues sauvés!

07:00 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

Surpopulation, trop de monde, trop de trafic...
Mais continuez comme ça, tout va très bien, Madame la marquise...

Écrit par : Géo | 20/08/2016

Très bien. Je vous invite à passer par le chemin du Velours, je n'ai pas compté mais il doit y en avoir une bonne...trentaine. Mais qu'ont fait l'Etat et la commune concernés? Ils ont construit 3 seuils de ralentissement et supprimé toute la lignée de parcage de véhicule sur la droite.

Aberration, intégrisme, imbécilité, quand tu nous tiens...

Écrit par : JDJ | 20/08/2016

Les commentaires sont fermés.