05/09/2016

Là-haut, sur la montagne

Ah, prendre l’air! Filer à la montagne, s’évader loin du monde pour faire le plein de nature et de calme. Rien de tel pour recharger mes batteries genevoises, se dit Denis, en sortant du télésiège de la Breya.

De là, il prend le sentier pour gagner la cabane d’Orny, à 2 h 30 de marche. Quelle belle journée en perspective! A peine a-t-il fini d’ajuster son sac à dos que retentit déjà, à deux pas de lui, un «driiiiiiiiiiiiiing» strident. Le sportif d’à-côté braille alors au natel: «Oui oui, on redescend dans trente minutes». Ça commence? Quelle purge ces engins!

Plus loin sur le sentier escarpé, Denis frôle la collision. Le randonneur lui venant contre est coupé du monde par ses écouteurs qui lui balancent des musiques venues d’ailleurs. Dois-je sauter dans le ravin pour lui faire place?

Le paysage se fait toujours plus majestueux, au fur et à mesure que Denis grimpe. Et c’est dans ce décor de rêve qu’il croise un gus parlant tout seul, oh miracle de la technologie. «Ouiii, t’imagines? J’ai trouvé hier un plat pyrex pour mes gratins.»

Tu parles d’un appel urgent! Quand ce type devra joindre le 144 pour demander de l’aide, il n’aura plus de batterie, ronchonne le Genevois.

Puis la cabane apparaît enfin, dans un cirque de roches impressionnant à l’entrée de la moraine du glacier du Trient. Tiens, de la musique! Elle vient tout droit du sac à dos d’un promeneur diffusant de la musique techno avec des haut-parleurs intégrés. Faut croire que pour certains citadins, il y a trop de silence là-haut, sur la montagne.

Et Denis, ça le fait enrager. Où faut-il aller pour avoir enfin la paix?

07:00 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

Excellent billet et qui prouve le bien fondé des bergers de Haute Savoie fort mécontents du tourisme à n'importe quel prix obligeant même à réduire considérablement les aires de pâture remplacées par des chemins pédestres
Même les animaux subissent les effets néfastes de ces ondes téléphoniques
Ah les fadas des nouvelles technologies !

Écrit par : lovejoie | 05/09/2016

Les gens comme Denis (ou moi...) n'ont qu'à éviter les sites touristiques, et Orny en est un.

Écrit par : Géo | 05/09/2016

Les commentaires sont fermés.