20/09/2016

Un peu de tolérance

C’est l’histoire d’une dame âgée qui s’éteint tranquillement, un soir d’été, dans un EMS du canton.

Après avoir pris le temps de lui dire au revoir, ses enfants, encore tout chamboulés, s’attaquent aux premières démarches administratives.

Il est alors 23 heures et c’est la veille du week-end. Un médecin doit venir constater la mort de leur maman et établir le certificat de décès indispensable à la suite des événements.

Or leur médecin de famille est en vacances. Il a bien établi une délégation en faveur du toubib de l’EMS, mais celui-ci est également en congé. Que faire?

L’infirmière de garde appelle donc SOS Médecins pour qu’une personne autorisée vienne établir ce document. Et le travail de deuil peut commencer.

Mais voilà. Ça va coincer là où la famille s’y attend le moins. Quand elle envoie à l’assurance la facture pour le remboursement des frais liés au constat de décès, en précisant que le toubib attitré de leur mère n’était pas disponible.

Le contrat d’assurance LAMAL de la défunte prévoyait en effet qu’elle devait faire appel, en priorité, à son médecin, une tolérance étant admise pour les cas d’urgence.

Or l’assureur ne tient pas compte des circonstances et refuse de prendre en charge toute la facture. Comprenez-vous, les choses n’ont pas été faites dans les règles. «Aucun bon de délégation ne nous est parvenu pour ce traitement». Et pour cause!

Après moult téléphones et rappels, l’affaire s’est enfin arrangée. Mais elle n’aurait jamais dû exister. Les assureurs devraient, parfois, faire preuve d’un peu plus de discernement!

07:00 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

Et il y a mieux si l'on peut dire ,c'est attendre qu'enfin le médecin qui a singé l'acte de décès soit retrouvé pour recevoir de l'argent en retour de la part des assurances
Un décès est toujours très triste mais il fait prendre conscience des nombreuses réalités administratives
Je ne vais pas m'étaler sur le sujet mais en voyant combien la mort est banalisée par beaucoup jeunes ou pas, c'est plutôt rassurant de se dire que l'Etat lui saura les faire redescendre sur terre et là ils devront enfin se soucier de ce qui les fait fuir , c'est à dire la réalité
Il serait bon de revenir à la mode des corbillards cela remettrait un peu de plomb dans certains cerveaux comme ceux des yaka !
Très belle journée

Écrit par : lovejoie | 20/09/2016

Les commentaires sont fermés.