29/09/2016

Poésie sur l'eau

Amis de la poésie, bonjour!

Si vous n’aimez pas le genre, sautez un tour, ça vaudra mieux. Ce billet ne parlera que de poésie, tant il est bon de prendre, parfois, le temps de s’évader des tracas quotidiens.

La rade va bruisser de mots et de sons dès aujourd’hui et jusqu’à dimanche: le festival Poésie en ville prend en effet ses quartiers sur l’île des Pâquis, au milieu des flots.

Le mot «poésie», qui trône depuis deux ans déjà au fronton du grand plongeoir des bains se découvre, depuis quelques jours, en compagnie des mots «aussi», «ici», «encore» et «ailleurs», accrochés sur le site pour annoncer la couleur loin à la ronde.

Et sur la jetée, une tente étonnante s’apprête à accueillir lectures, concerts et spectacles, puisque ce festival ouvert à tous a pour ambition de marier poèmes et musiques, d’ici et d’ailleurs.

La célèbre chanteuse et guitariste Angélique Ionatos viendra ainsi lire et mettre en musique les grands poètes grecs ce jeudi, à la nuit tombée, en ouverture de festival. Une entrée en matière prometteuse...

Flottant sur l’eau, côté grand large, un kiosque à culture fera entendre les voix de quatre poètes romands, sous forme d’archives sonores. Et pour les amateurs qui préféreraient se laisser bercer par des lectures impromptues sur le lac, c’est chose possible samedi et dimanche, sur les lignes M1 et M2 des Mouettes genevoises.

Ah, j’allais encore oublier un détail. Cette manifestation poétique est gratuite et ouverte à tous. De quoi nous donner des ailes!

Plus d’infos: www.poesieenville.ch

07:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.