04/10/2016

Le sapin maudit

La malédiction du sapin. Ou le sapin maudit. Ce pourrait être le titre d’un polar venu du grand Nord. Mais c’est juste la réalité, du côté de Perly.

Rarement un végétal de la République aura tant fait parler de lui, et depuis si longtemps. Exception faite, bien sûr, du marronnier de la Treille.

Faut dire que le fameux Sapinou reste un cas à part dans l’imaginaire collectif. Trônant près de la sortie de l’autoroute, ce conifère solitaire se transforme chaque hiver, et comme par enchantement, en messager de Noël, apportant une touche de poésie bienvenue dans le paysage.

L’arbre se retrouve à l’Avent décoré de guirlandes et de boules, sans que la population alentours ne sache qui se cache derrière cette jolie tradition. Et ça fait plus de vingt ans que cela dure. Avec quelques accidents de parcours.

Car Sapinou 3 vient de rendre l’âme. Le voilà tout jaune, tout sec. Or il était en terre depuis moins d’une année. C’est peu. «La sécheresse a bon dos! Faut croire qu’on l’arrose à l’acide…», lâche une dame assez remontée contre la mort prématurée de cet arbre.

Il remplaçait depuis l’automne dernier Sapinou 2, un if chétif qui avait mal supporté la canicule. Lui-même n’avait tenu en place qu’une année, après avoir succédé à Sapinou 1er, scié en 2014, alors qu’il pétait la santé.

Mais alors, pourquoi l’abattre? Parce qu’il pouvait, un jour, gêner la circulation sur l’autoroute. En attendant, ce qui gêne, c’est l’absence de descendance de cette fameuse lignée en ce lieu.

Faudrait assurer la relève, à Perly. Côté résineux s’entend. Pour le reste, j’en sais trop rien!

07:00 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

Bien sûr, le "lutin" a vu le sapin tombé en décrépitude. Le dernier article de Julie à ce sujet l'a touché... Mais.. Z'avez vu...? La semaine dernière il a déjà été remplacé. Par un spécimen plus petit. Chic, la pointe sera peut-être accessible!

Écrit par : "Lutin" | 29/10/2016

Les commentaires sont fermés.