11/10/2016

Galerie de portraits

On en croise du monde ces temps-ci sur le quai Wilson!

En plus des habituels promeneurs du dimanche ou des coureurs du petit matin, une centaine de femmes et d’hommes campent près du lac.

Le regard droit, plein d’assurance, ils toisent les passants depuis de grands panneaux alignés le long de la promenade des Genevois. Ces portraits sont l’œuvre d’Oliviero Toscani, regroupés sous le nom de «Razza Umana». Ils sont présentés là par le Haut-commissariat pour les droits de l’homme.

Les individus mis en valeur sont comme vous et moi. Ils habitent un peu partout sur la Terre, ils ne sont ni des mannequins, ni des acteurs ou autres célébrités. Juste des êtres croisés un beau jour par le photographe en quête de sujets. Il leur a alors demandé de poser sur un fond blanc et de fixer des yeux son objectif.

Oliviero Toscani dit avoir ainsi immortalisé plus de 80 000 personnes dans le monde entier. Toutes uniques. Toutes différentes. Et toutes avec une certaine intensité dans le regard. Voilà de quoi enrichir son travail de longue haleine sur la diversité du genre humain.

Ces photos n’ont donc pas été prises au bout du lac pour montrer le côté cosmopolite de la cité, comme me l’affirmait un lecteur. Il déplorait qu’il n’y ait pas de «vieux Genevois» dans la galerie de portraits. Comment en être sûr, puisqu’ils ne sont pas légendés?

Car c’est bien là le propos de l’expo. D’où qu’il vienne, quelque soit son sexe et la couleur de sa peau, chaque être humain est unique, précieux et respectable. A voir par tous les temps.

Quai Wilson, jusqu’au 31 octobre

07:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.