17/10/2016

Avoir de l'avance...

Quelqu’un pourrait-il m’expliquer la vraie signification de l’expression «Avoir de l’avance sur le gâteau?»

Est-ce uniquement lié à un râtelier proéminent qui permettrait à son propriétaire de faire des bouchées plus grosses que celles des autres mangeurs? La chose donnant effectivement bel avantage sur le partage du gâteau…

Est-ce aussi, ou plutôt, une manière de dire que l’on est prévoyant, que l’on a déjà quelque argent devant soi pour disposer des fonds nécessaires, le moment venu?

J’ai un peu sondé autour de moi, mais vu la variété des réponses apportées, le doute persiste. L’expression est donc à éviter. Tout ceci pour annoncer, finalement, que mon Jules a pris cette année de l’avance… sur le programme.

Lui qui ne sort de sa réserve qu’à fin novembre, il s’est distingué samedi soir sur des roulettes à la patinoire des Vernets, en compagnie d’une armada de petits Jules portés par des bénévoles. Cela afin de récolter les premiers sous pour la Thune du Cœur, la cause mise à l’honneur de ce match par le GSHC.

La présence de tous ces animaux porte-bonheur aurait dû donner des ailes à nos Aigles. Las, ils ont perdu. Mais la collecte a gagné 1800 francs et quelques euros, ce qui un bon départ. Merci aux amis sportifs!

Les amateurs de culture genevoise feront aussi bien qu’eux en remplissant d’ores et déjà les tirelires cochons qui squattent au Casino Théâtre à l’entrée, ou à la sortie, de la Revue «C’est bon pour la santé.» Comme le rire, donc.

Et si vous voulez aussi prendre de l’avance pour la Thune, j’ai une petite réserve de Jules. Qu’on se le dise!

07:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.