03/11/2016

Une cliente d'exception

Il fut un temps où les poètes avaient toujours raison. Aujourd’hui, c’est plutôt l’informatique qui détient ce privilège. La preuve? Elle sait mieux que vous le jour et l’année de votre naissance…

L’histoire ne date pas d’hier, mais rien que d’y penser, Fanny en rit encore. Allez, je vous la raconte. Pour renouveler son abonnement demi-tarif CFF, chose qu’elle ne fait pas chaque année, la cliente doit remplir de la paperasse pour s’identifier. Ce qu’elle fait.

Elle reçoit quelques jours plus tard un courrier étonnant. On ne peut pas lui refaire son abonnement car il y a erreur dans les données transmises. Bizarre, dit Fanny. Où est le problème?

Eh bien, lui écrit-on en retour, votre date de naissance est fausse.

Tiens donc! s’exclame la dame. Je ne suis pas folle au point d’ignorer quand j’ai vu le jour. Elle vérifie la date qu’elle a donnée. C’est la bonne.

Non, lui réplique-t-on aux CFF. Chez nous, vous êtes née le 1er janvier 1860…

Au secours!!! répond Fanny dans le courriel suivant. Ça ne vous a pas traversé l’esprit qu’à 144 ans, l’âge que j’ai selon vous, je ne serais plus vraiment en état de prendre le train? Ou alors, ce serait le scoop du siècle!

Ben non, ça ne leur a pas fait tilt, aux CFF. Pire. Ils n’ont pas voulu corriger la faute enregistrée dans la machine sans preuve à l’appui. Le doute, toujours.

Fanny a donc dû photocopier sa carte d’identité pour prouver ses dires. «Tout de même, vu l’âge exceptionnel que vous me prêtez, vous pourriez m’offrir l’abonnement.»

Dans ses rêves! Fanny a enfin reçu son demi-tarif. Mais avec la facture… Les CFF ont toujours raison!

07:00 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

On vit une drôle d'époque comme disaient déjà nos anciens !Faut se tenir sur ses gardes on réclame des impôts ou factures à des gens morts alors imaginez si un jour on refuse une carte d'identité à la personne dont le troisième prénom a été supprimé faute de place sur les informatisées
la célèbre phrase des Momons, vaut mieux prévoir on ne sait jamais ce qui peut arriver, est bien d'actualité !
Très belle journée

Écrit par : lovejoie | 03/11/2016

Les commentaires sont fermés.