19/11/2016

Prêts pour la Thune?

jules16 (1).jpgCe week-end, des Jurassiens à l’estomac bien accroché se mettront à table pour prolonger la Saint-Martin. Au menu de ces ripailles de saison, du cochon, du cochon et encore du cochon.

«Chez lui le poil, la peau, les os, la graisse, les intestins, en un mot, tout est bon» se régalait déjà un poète ajoulot. «Avec bonheur tout haut je le confesse: oui, mes amis, je chante le cochon.»

Certes. Vive nous, se dit mon Jules. Mais tant qu’à faire, l’animal préfère se la jouer cochon de réception, au chaud, à Genève. C’est moins risqué qu’en Ajoie…

Le Jules reprend donc dès lundi son rôle favori de tirelire pour la Thune du Cœur. Un sacré boulot en perspective!

Le cochon a six semaines devant lui pour se remplir la panse et récolter le plus de fonds possibles pour venir en aide à ceux qui ont de la peine à joindre les deux bouts à Genève.

Comment participer à cette action de solidarité? C’est simple. On peut venir, quand c’est ouvert, à la réception de la Julie (11, rue des Rois) pour verser des sous dans Jules ou remettre des collectes qui me seront transmises. Je peux aussi prêter des tirelires au besoin si vous organisez une quête pour la Thune.

Nous irons également vadrouiller en ville avec Jules et sa tribu pour être au plus près des Genevois, je vous dirai où et quand en temps voulu.

On peut encore verser un don sur le compte Julie-La Thune du Cœur/UBS SA, n° 0240-504482.01K; IBAN CH080024024050448201K. Si jamais ces chiffres vous donnent le tournis, je tiens des bulletins de versement à votre disposition.

La collecte 2016 sera intégralement versée à trois associations genevoises: Partage, Le Caré et Café Cornavin.

La 21e édition de la Thune est donc lancée! Etes-vous prêts?

07:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.