22/11/2016

Santons et bougies

Décidément, tout fout le camp! Il y a ainsi des rendez-vous qui reviennent à chaque saison et qui semblent pouvoir résister au temps. Et puis un jour, vous apprenez, sur les lignes d’un papillon, que c’est fini, terminé.

Ainsi en est-il du grand Salon du santon de Provence. La 36e édition qui s’ouvre ce vendredi à la Ferme Sarasin du Grand-Saconnex sera la dernière. Elle sera organisée sous forme de liquidation, faute de forces vives.

«Malheureusement, les années nous ont rattrapés et la relève n’a pas suivi» regrette dans un billet John-Henry Mamboury, le boss de ce salon original.

Dans l’exposition sentant bon le Sud et la lavande, les amateurs de crèches avaient pris l’habitude de faire le plein de santons et d’éléments de décor pour recréer un monde en miniature.

Des milliers de pièces seront donc vendues avec de gros rabais, et puis ce sera terminé. Ça me rend un peu chose, la fin de cette histoire de Noël. Faut dire aussi qu’un superbe cochon a fidèlement trôné au milieu des santons pour alimenter la Thune du Cœur. Faudrait pas qu’on le liquide, celui-là…

Toujours dans le même lieu et aux mêmes dates se tiendra le Salon de la Bougie. Des milliers de chandelles de cire de toutes formes et couleurs attendent preneur, avec des décorations de Noël, des gourmandises de saison et des animations. Tenu par des bénévoles, ce salon reverse l’intégralité de ses bénéfices à différentes œuvres caritatives. Quelle lumineuse initiative!

Ferme Sarasin, 37, ch. Edouard-Sarasin, du 25 novembre au 4 décembre. Santon: 9 h à 18 h tous les jours. Bougie: lu-ve 10 h à 19 h, sa-di 9 h à 19 h.

07:00 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

Non impossible que cela se finisse
Comment pas de relève ?
Jamais entendu que vous chercher du monde pour cette Exposition.
Oui le caissier est très âge la preuve est que ma fille qui a 28 ans la toujours connu là.
Je suis sur que vous allez trouver du monde pour la relève. Mais pour cela il faut en parler dans tout Genève
J'aime trop votre exposition et vos crêpes pour vous laisser tombé
Je vous aime toute l'équipe
À bientôt donc

Écrit par : coda Anne Marie | 24/11/2016

Les commentaires sont fermés.