10/12/2016

Cochon de soutien

Les Américains ont parfois de drôles d’idées.

Pour ceux qui ont peur de prendre l’avion, l’aéroport de San Francisco a trouvé une solution. La "wag brigade", soit un groupe de chiens mis à disposition des passagers qui peuvent les caresser ou jouer avec eux pour se tranquilliser avant l’embarquement.<

Paraît que ça aide à réguler la pression artérielle et les battements du cœur, en cas de stress. Je devrais y songer.

Mais là où ils font très, très fort, les gens de l’aéroport de San Francisco, c’est qu’ils viennent d’embaucher un cochon de soutien. Copieurs, clame mon Jules!

Sauf que ce LiLou-là est en fait une cochonne! Avec les toutous de service, elle se balade dans les terminaux avec un tutu bleu et du verni à ongle (la couleur n’est pas précisée!), plus une veste où c’est joliment brodé dessus «pet me!» (caressez-moi!) Quand je vous disais qu’ils avaient de drôles d’idées, ces Américains...

Jules, lui, ne se laisse pas caresser. Il préfère qu’on le truffe de thunes. Faut dire qu’il a la dalle! Pour l’heure, il a environ 17 000 francs dans son bidon, ce qui n’est pas très lourd. Bon, il sait que des collectes s’organisent à l’Escalade pour le faire prospérer, ça le rassure un peu.

Et puis il s’active. Il campera samedi au MParc la Praille pour boulotter tant et plus d’oseille et sera de sortie le même soir au Pickwick pour le concert donné par le grand et Beau lac de Bâle, dès 21 h (80, rue de Lausanne.)

Rebelote lundi 12 décembre à 20 h. Une soirée «Ukulélé et accordéon» est organisée à Plan-les-Ouates par l’ancienne jeunesse locale en faveur de la Thune du Cœur, avec soupe et vin chaud. Miam! Et c’est où? Au 187 route de Saint-Julien!

07:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.