12/12/2016

Bien au chaud dedans

C’est Noël avant l’heure, me dit Martin. Pourquoi une telle félicité? Parce que les CFF ont tenu leur promesse: la salle d’attente de la gare de Coppet est à nouveau chauffée, et même très bien chauffée! Ce qui, par les temps qui courent, est plutôt une bonne nouvelle.

Mais dans sa hotte de Père Noël, l’entreprise ferroviaire n’a pas prévu de bancs supplémentaires pour la gare Cornavin, comme espéré par de nombreux clients.

Ce serait pourtant si pratique, des bancs publics, quand il faut attendre un train ou quelqu’un, plaide Clotilde, qui n’a pas forcément envie d’aller au bistrot d’à côté pour trouver une place assise. Franchement, dit-elle, l’accueil réservé aux visiteurs n’est pas terrible, dans cette belle gare.

L’autre jour, il y avait beaucoup de touristes asiatiques assis sur les marches d’escaliers, faute de trouver mieux pour poser leur séant.

Eh bien, diraient les CFF, dommage pour eux. Car une salle d’attente existe à Cornavin! Elle est d’ailleurs faite pour ce genre d’usage et en plus, elle n’est pas aux courants d’air.

Car les seuls autres bancs publics installés dans le périmètre de Cornavin se trouvent effectivement sur les voies. Là où les passagers ne posent pas leurs fesses quand il gèle ou vente au dehors.

Dedans, ce serait bien mieux, avec des sièges installés çà et là pour permettre aux clients de se reposer un moment en regardant passer les gens. Car une gare, c'est tout un spectacle!

Les CFF sont d’un autre avis. Les halls et couloirs sont faits pour que les flux de milliers de passagers passent vite et sans encombre. A eux la priorité, de droite et de gauche. Les autres sont mis sur la touche. Mais sans le banc!

07:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.