23/12/2016

La Thune, what else!

Vous en reprendrez bien une louche?

De quoi? Mais de Thune, bien sûr! Wath else, lâcherait le beau Georges, le sourire en coin. Pour ma part, je me contente de Jules, baron de la Crousille. D’ailleurs, il n’y en a que pour lui dans les petits mots qui me parviennent.

«Pour l’adorable Jules», «Pour le charmant Jules», «A Sa Majesté porcine» quand ce n’est pas «Un gros bisou sur le groin de mon cochon préféré», et je ne vous dis pas tout. Quelle star, celui-là. Et quelle allure! C’est qu’il commence par s’arrondir, le cochon…

«Jules n’ayant pas de cholestérol, un peu de gras ne lui est pas déconseillé» constate un sympathique donateur, en lui donnant de quoi prendre un tour de taille supplémentaire. «Pour son festin de Noël», en rajoute une autre, en glissant des billets dans sa panse.

Les Gourmettes de Genève ne sont pas en reste, elles qui aiment se voir autour d’une bonne table. Elles ont ainsi nourri le nourrain entre deux plats alors qu’ailleurs, les participants aux apéros de la courette des Noirettes collectaient des sous pour le Jules entre deux tournées. Hips. Et Santé à tous!

Plus loin, ce sont les joueurs du Club de bridge du Mouvement des aînés et du club de bridge rive gauche qui ont pensé à la Thune, alors que les tisserandes des Avanchets et la petite cellule de l’association Espéranto Genève-régions faisaient de même.

Je ne vais pas oublier de remercier encore le service de la petite enfance et des espaces verts de la commune de Vernier, le vide-greniers d’Anières, les artisans de Puplinge et les habitants des Eaux-Vives qui ont fait prospérer Jules. What else? Vous le saurez demain!

07:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.