20/01/2017

L'ascenseur à vélo

La récente fermeture de l’ascenseur du Seujet fait le désespoir des nombreux pédaleurs et piétons qui l’empruntent au quotidien.

Au secours! Les travaux annoncés vont durer trois mois… Autant dire une éternité, pour ses fidèles usagers.

Bien vite, la rumeur enfle parmi les cyclistes abonnés à cette liaison. Ils ont peur de ne plus pouvoir utiliser le monte-charge panoramique qui relie le quai du Seujet à la rue de Saint-Jean quand il sera refait tout beau tout neuf. Et le font savoir.

Faut dire que cet élévateur se trouve sur le domaine privé. Les piétons y sont certes tolérés, mais les vélos interdits. Or près de 700 cyclistes s’y engouffrent chaque jour pour faire les six étages à l’œil et le muscle au repos. Ils prennent vite pas mal de place dans la cabine et contribuent à l’usure de l’ascenseur. Alors ça fait des histoires, forcément.

Ces litiges sont terminés. Je vous dis la bonne nouvelle de ce début d’année? Grâce à une convention passée entre les divers propriétaires de l’immeuble et le Département de Pagani, l’ascenseur du Seujet est devenu d’usage public.

La Ville de Genève va ainsi financer pour moitié le remplacement de l’installation, et pour moitié ses frais d’entretien, afin de faciliter la mobilité de ses contribuables!

Quand l’ascenseur sera enfin remis en fonction (trois mois, tout de même!) les deux roues n’y seront plus interdits et les cyclistes plus amendables. Mieux: il ne devrait plus y avoir de tensions entre piétons et pédaleurs, l’espace étant désormais ouvert à tous.

Il se partagera au printemps de 6 h à 22 heures en semaine et de 8 h à 22 h le dimanche. On se réjouit déjà!

07:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.