24/01/2017

Jeunesse serviable

Avec le stratus tenace qui pèse sur nos têtes, le froid qui persiste, les mauvaises nouvelles qui affectent la presse romande, la grippe qui frappe, et plus tout le reste, autant varier les plaisirs!

Je vais donc y aller tout doux en ce début de semaine pour ne pas ajouter une couche supplémentaire à la morosité ambiante…

Alors voilà. Madeleine a pris la peine de m’écrire une lettre manuscrite à l’encre bleue pour dire à quel point elle était épatée par la gentillesse et la serviabilité de la jeunesse d’aujourd’hui. Exactement!

Cette dame âgée et handicapée s’est rendue début janvier au cinéma de la Praille. En arrivant dans la salle, juste avant le début du film, elle entreprend la périlleuse descente des marches en se tenant tant bien que mal à la paroi. Il ne fait pas bon être vieux et à mobilité réduite…

Un jeune homme surgit alors derrière elle et lui propose son bras pour l’aider à gagner sa place, au 4e rang. Elle l’accepte avec plaisir.

Parvenue à son fauteuil, Madeleine remercie chaleureusement le garçon et profite pleinement de la séance. Une fois le générique du film terminé, quand les lumières se rallument et qu’elle revient à la réalité, qui voit-elle devant elle?

Son jeune chevalier servant! Il vient spontanément l’aider à remonter les marches et gagner la sortie. Trois de ses amis les attendent en haut de la salle pour veiller à ce que tout aille bien.

«A peine 20 ans et une telle attention à l’autre! J’étais émue et reconnaissance», écrit Madeleine. «Ce n’est pas la première fois que je reçois de l’aide, mais à ce point, c’est inouï!»

Oh oui! Et ce n’était pas du cinéma…

07:00 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

Très jolie anecdote.
Il y en a d'autres, dans les transports publics, dans des magasins. C'est si simple, un geste.
C'est cool.

Écrit par : hommelibre | 24/01/2017

Les commentaires sont fermés.