04/02/2017

Nouvelle arnaque

Après le faux neveu, la fausse bague, le faux gain au loto et autres fausses pistes, voici une vraie nouvelle arnaque.

Enfin, nouvelle pour moi et pour le senior qui m’en a informée. Car la brigade de police qui s’occupe de ce type d’escroquerie la considère déjà comme courante.

Venons-en au fait: un as de la fauche commande un produit par Internet au nom d’une autre personne. Comment? J’en sais trop rien. Mais lui le sait…

L’escroc guette ensuite le facteur lorsqu’il livre l’objet de ses attentes à l’adresse indiquée. Puis il s’empare du petit colis avant que son prétendu destinataire ne le découvre dans sa boîte aux lettres. Ni vu, ni connu.

Et alors? Alors les rappels de facture et autres joyeusetés parviennent à la personne censée avoir commandé le produit. Bonjour les ennuis!

Il arrive que des victimes de ce type d’arnaque, dépassées par les événements, se taisent et raquent. Dommage.

Mais il arrive aussi que le malfrat soit pris de vitesse et ne puisse jouir de sa combine. Bien fait!

Fin janvier, un Genevois relève son courrier et découvre un paquet avec un bulletin de livraison. Késako? C’est un article commandé en ligne à son nom. Or il n’a rien demandé du tout. Surtout pas une ceinture à 310 francs!

Renseignements pris, il apprend par l’expéditeur que son adresse a été usurpée. Ben voyons! Il est donc invité à retourner l’article et à porter plainte auprès de la police.

Tous les lésés devraient faire cette démarche pour permettre à nos fins limiers de remonter la piste des arnaqueurs. Mais un autre conseil peut être aussi donné. Surveillez vos boîtes aux lettres…

07:00 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

Y a comme un défaut: en commandant sur le net, soit on paie d`avance par virement, soit on paie au livreur. Dans les deux cas le payeur est la personne qui commande, quel que soit l`identité utilisée. L`arnaque n`a de sens que si l`harnaqueur a le moyen de faire le payement sur le compte de l`arnaqué et pas seulement la commande mais cela suppose une compétence de hacker assez pointue et dans ce cas l`escroc va probablement utiliser d`autres moyens de vider le compte bancaire des victimes que de commander en leur nom quelques bricoles sur le net. Ou bien?

Écrit par : jean jarogh | 04/02/2017

Et les commandes payables par facture, ça vous dit quelque chose ???

Écrit par : Sonia | 06/02/2017

"Et les commandes payables par facture, ça vous dit quelque chose ???"
Les commandes payables par factures, c'est quand le vendeur vous connaît d'une manière ou d'une autre (ancien client, contact téléphonique). Quand le client est inconnu sur le net, c'est la carte de crédit. Si des bijoutiers (par exemple, car j'imagine que ces vols ne concernent pas toutes les catégories de biens) livrent sans connaître leur client, ils font preuve d'un manque de prudence.

Écrit par : Charles | 06/02/2017

Non, c'est tout simplement qu'ils pratiquent le système tel qu'il se fait en Suisse depuis des décennies, basé sur la confiance...
Je n'ai jamais payé de commande à l'avance quand je fais une commande en Suisse, que je sois ancienne ou nouvelle cliente...

Écrit par : Sonia | 06/02/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.