08/02/2017

L'arnaque au bébé

Avis aux personnes âgées qui viennent toujours en aide à leur prochain.

Si une jeune femme paniquée vous aborde en disant qu’elle a enfermé son bébé dans la voiture par accident, qu’elle n’a pas de natel pour appeler un garage et qu’elle vous demande d’aller le faire à la cabine téléphonique du coin, méfiance, méfiance.

Et pour une fois, dites non. Car c’est une arnaque! Elle a déjà fait plusieurs victimes à Genève, toutes âgées...

La gredine, qui sait si bien jouer la comédie, agit toujours selon le même mode opératoire, selon la police. Elle vise une grand-maman, la conditionne et l’embobine, comme ce fut le cas dimanche de France, qui s’en revenait de l’église.

Quand elle entend cette histoire, l’aînée ne réfléchit pas une seconde. Un bébé enfermé à sauver, vous pensez! Elle n’écoute que son bon cœur et suit la jeune femme jusqu’à la cabine.

Là, elle apprend que les téléphones publics fonctionnent aussi avec des cartes de débit. Tiens donc, se dit-elle.

Mais pas le temps de s’étonner. La fausse mère la presse de faire vite: bébé attend! La vieille dame enfile alors sa Maestro et compose son code quasi sous les yeux de l’intruse qui mémorise vite et bien la combinaison gagnante.

La voleuse n’a plus qu’à subtiliser habilement la Maestro. France croit que c’est la machine qui a gobé sa carte. Or elle est déjà dans la poche de l’autre.

Le temps de réaliser ce qui lui arrive, la grand-maman rentre vite à la maison pour avertir sa banque. Trop tard! Son compte est déjà vidé de 4000 francs…

D’où ce conseil: ne faites jamais de téléphones en urgence pour autrui avec une carte de crédit. Préférez le natel. Et encore…

07:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.