Cueillette de souvenirs

A l’ère des réseaux sociaux, il est une dame qui mène encore l’enquête, à l’ancienne, pour pêcher des souvenirs. Une démarche peu banale.

Car cette personne âgée, qui vit à Fribourg, a écrit à la main une lettre à des centaines d’habitants de la Jonction! Ceci pour récolter des témoignages sur une amie religieuse qui a vécu longtemps dans ce quartier et qui est aujourd’hui décédée.

C’est un destinataire de cet étrange courrier qui me l’a fait parvenir. Son contenu est très touchant: la dame demande à ceux qui ont peut-être fréquenté la religieuse de lui confier ce qu’ils se remémorent d’elle, «étant donné que chaque personne qui l’a connue a sa petite pierre unique à apporter…»

Et dans quel but, tout ça? «…pour enrichir ma cueillette de souvenirs qui me sont très chers et très précieux.»

J’ai téléphoné à l’expéditrice pour en savoir plus. Cette dame, fort discrète, me dit qu’elle avait simplement envie d’entendre de belles anecdotes sur son amie. Alors elle s’est débrouillée pour les apprendre.

Elle a relevé systématiquement les noms francophones et germanophones des habitants de certaines rues de la Jonction, dont celles des Deux-Ponts, du Vélodrome et des Plantaporrêts.

Ça fait combien de destinataires? Oh, je ne sais pas, dit-elle dans un petit rire. Deux à trois cents personnes… (!)

Elle a mené sa quête, tranquillement. Mais en se donnant les moyens: chaque lettre expédiée contient aussi une enveloppe réponse pré-affranchie, où elle a écrit son adresse à Fribourg.

La pêche a été bonne? Oh oui. Elle a reçu plusieurs réponses positives. Et ces jolis souvenirs lui font chaud au cœur!

Commentaires

  • Souvenirs, souvenirs
    Je vous retrouve dans mon cœur
    Et vous faites refleurir
    Tous mes rêves de bonheur

Les commentaires sont fermés.