03/03/2017

Une soupe de plastique

Le «7e continent de plastique» a été découvert dans le Pacifique Nord par un navigateur et océanographe américain, il y a déjà vingt ans.

Depuis, il s’en est découvert de nouveaux et de plus sournois un peu partout sur les mers. Ces vastes étendues polluées sont aussi appelées gyres de déchets, vortex d’ordures, voire soupes de plastique.

Cette perspective vous met-elle en appétit? Les ingrédients de cette soupe océane sont faits de milliards de confettis de plastique et de déchets épars et colorés, résidus de tout ce qui termine sa carrière au jus… Miam!

Depuis vingt ans, les scientifiques alertent gouvernements et consommateurs pour limiter l’usage monstrueux de cette matière synthétique. Avec des résultats plus que mitigés.

Alors quoi, faut-il baisser les bras, devant l’étendue des dégâts?

On peut déjà agir à son petit niveau, en favorisant l’achat de produits sans ce type d’emballage, en réutilisant ses cabas en papier, ou que sais-je.

Les grands distributeurs Migros et Coop viennent de réduire l’usage des sacs en plastique à usage unique. C’est un bon point. Birgitta en propose un autre, qui n’a pas forcément la bénédiction de tous les gérants de magasins, mais qui se pratique dans certains supermarchés.

Pour économiser les sachets transparents au rayon fruits et légumes, il faut peser les produits séparément, puis les placer dans un seul contenant et coller les étiquettes dessus.

Ce n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan, me direz-vous. Mais c’est toujours mieux qu’un continent! 

07:00 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

Très boa article montrant combien il est facile de duper les gens en leur faisant peur tandis que par derrière d'autres créent de faux orphelinats vrais parcs zoologiques avec de faux orphelins séparés de force de leurs parents et photographiés par des touristes en mal d'occupation qui croyant œuvrer pour aider ne font qu'alimenter des fonds de commerces pour des trafiquants d'enfants
Machiavel est rassuré sa descendance est assurée ! c'est honteux tout simplement on se croirait revenu à l'époque de l'ancien Pro Juventute
Et pour les enfants qui chez nous o t été placés de forces pour x y raisons ça fait mal de voir qu'on peut se faire du souci pour des plastics alors que des parents et des enfants pleurent en silence d'une séparation orchestrée par des ONG
Très bonne journée

Écrit par : lovejoie | 03/03/2017

Faut imprimer la Tribune a l`encre bio, comme ca on pourra tout y emballer au marché et ca fera meme de la réclame gratuite au journal. Le journalisme biodégradable sauvera la presse écrite, par Toutatis!

Écrit par : jean jarogh | 03/03/2017

Bonjour, du temps de ma grand'mère, on emballait les fruits et légumes (et même la viande !) dans du papier journal. Personne n'est mort et le feu ronronne dans l'âtre pendant que la poule aupotise. Bon appétit et pensez-y !

Écrit par : Ahya | 03/03/2017

Les commentaires sont fermés.