17/03/2017

Passages sous voies

Le passage de Montbrillant, collé contre la gare de Cornavin, devrait un beau jour voir la vie en jaune. En doré même, si le projet de réhabilitation de ce lieu glauque se concrétise enfin.

Les milliers de personnes qui chaque jour transitent par là s’en réjouissent déjà. Tout en se demandant ce qui pourrait retarder encore sa réalisation. On est à Genève, n’est-ce pas…

Mais il y a plus grave que le passage de Montbrillant, me signale Bernard. Et ce condensé de coin chagrin se trouve à deux pas de là, précisément sous le pont de la Rue- de-la-Servette.

Comme tout passage sous voies, il est d’un naturel peu amène, sali par les gaz d’échappement, négligé, mal éclairé.

On s’y bouscule pourtant: un arrêt TPG attire en ce triste lieu les usagers de cinq lignes de bus. Des bancs alignés contre les murs en catelles grisâtres sont mis à leur disposition. Mais ce sont les habitués du «Quai 9» voisin qui en profitent le plus souvent. Ambiance sous les voies!

Entre les deux sites évoqués plus haut se faufile encore le passage des Grottes. Du temps du Pathé Rialto, il n’était guère folichon. Mais depuis la fermeture des sept salles de cinéma, qui remonte à un an déjà, il est devenu carrément sinistre. Ça pue l’urine à plein nez et l’abandon crasse. Dommage. Ce grand couloir urbain mériterait meilleur sort.

Or dans le périmètre de ces passages sans âme trône la Haute Ecole d’art et de design Genève. Ne pourrait-elle pas faire de ces lieux proches des sujets d’étude? Et demander à ses étudiants d’habiller ces tristes murs? Ça permettrait de joindre ainsi l’utile à l’agréable.

07:00 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

Excellente idée!

Écrit par : jean jarogh | 17/03/2017

Excellente idée mais pour la réalisation il faudra passer par l'ouverture d'une enquête, par l'aval du conseil administratif ou de ses services, par un vote du conseil municipal, d'une étude d'impact, d'un préavis de la commission cantonale des sites, d'une étude et de l'aval des instances autorisées cantonales ... pour finir par un référendum sur le choix des couleurs, des réalisateurs et j'en passe. Oui, vraiment un bonne idée mais à Genève.....

Écrit par : uranus2011 | 17/03/2017

Ne faudrait-il pas demander un projet à Jean Nouvel ?

Écrit par : Mère-Grand | 17/03/2017

Le passage des Grottes (jouxtant l`école d`art) était déja sordide au temps du cinéma Rialto mais c`est aujourd`hui devenu l`endroit idéal pour toutes sortes de trafics illicites nocturnes qui fleurissaient moins auparavant. Il faudra peut-etre se résoudre a le fermer pendant la nuit avant qu`il ne devienne un coupe-gorge. Cela ne devrait pas empecher son embellissement pour ses usagers de la journée.

Écrit par : jean jarogh | 17/03/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.