30/03/2017

Ordre plus contrordre

Ordre plus contrordre égale désordre, disait une aînée de mes connaissances. C’est aussi basique que ça. A force de changer souvent d’avis, les choses les plus simples finissent par devenir très compliquées, pas vrai?

Alors que l’on soit au moins clair à ce sujet: la fête au Vélodrome aura bien lieu aujourd’hui jeudi et non pas samedi prochain, date prévue normalement pour le report de la manifestation programmée le samedi d’avant, mais annulée pour cause de mauvais temps annoncé. Vous me suivez ou je recommence?

Un papillon orange vient d’être collé un peu partout à la Jonction sur les annonces de la manifestation, afin d’indiquer ce nouveau changement de date «pour cause de beau temps», cette fois-ci. On s’en réjouit d’avance.

Mais pourquoi tenir ainsi compte des caprices de la météo? Le vélodrome, c’est bien ce circuit fermé où pédalent les cyclistes, à la Queue-d’Arve?

Erreur! Le Vélodrome en question est un square joliment arborisé et aménagé où les gens des immeubles voisins se rendent pour se ressourcer. Ou se retrouver. En cette fin de journée printanière, il y aura donc à boire et à manger et la projection du film «Les temps modernes» de Chaplin. Chaises longues à disposition, couvertures conseillées, est-il précisé. Sage précaution. Car malgré tout, nous sommes au mois de mars, ou je me trompe?

Ordre plus contrordre égale parfois aussi retour à la case départ…

Je vous avais parlé des difficultés rencontrées par Brigitte qui ne pouvait plus se faire livrer par la Poste des paquets volumineux destinés aux soins pour son fils handicapé. La faute à un nouveau règlement appliqué à la lettre.

Eh bien le problème est réglé! Suite à ses protestations, le géant jaune a revu sa copie et accepté que le facteur fasse une exception pour elle. Et dépose les paquets devant sa porte. En bon ordre!

07:03 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

concernant l'histoire du paquet déposé chez la dame ceci montre bien qu'il ne faut jamais lâcher prise
Ce qui ravirait un ancien politicien outré de voir combien de citoyens sont devenus moutons ou bêtes à braire
Faut jamais donner trop de coudées franches à certains qui eux comprennent très vite comment tirer le meilleur de nous ou comment mieux nous aranquer
Très bonne journée

Écrit par : lovejoie | 30/03/2017

Dans le cas de Brigitte, bravo a la Poste et bravo bien-sur a la Julie! Morale de l`histoire: il y a toujours moyen de s`entendre si chacun y met du sien. Faut dire, c`est pas facile non-plus pour le facteur: http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/impossible-course-montre-facteur-colis/story/16298770

Écrit par : jean jarogh | 30/03/2017

Encore une bonne nouvelle, une voisine m'a interpellé pour m'informer qu'elle avait reçu son paquet à la maison (à l'étage)... Merci Julie!
Je viens de lire l'article sur les facteurs... dur dur pour eux... j'espère que le géant jaune va alléger leur charge de travail et trouver une solution rapidement pour toutes les parties concernées.
Bonne journée
Brigitte

Écrit par : Brigitte | 30/03/2017

Course contre la montre du facteur, bien bel article qui démontre l'appât du gain, la Poste qui facture un max une préstation qu'elle à beaucoup de peine à assumer. Elle n'hésite pas à transformer nos sympatiques facteurs en marathonien...Il est temps que les instances du géant jaune donnent les moyens de respecter l'expéditeur et le déstinataire, ainsi que ses employés.
Déjà un cas de résolu...

Écrit par : jack | 30/03/2017

En lisant les articles sur la poste , en entendant les gens , il y a beaucoup de problèmes à résoudre de la part de la direction générale de la poste, afin qu'elle fasse une réglementation générale . Car chaque poste y va de sa petite réglementation, au final les destinataires et les employés trinquent.

Écrit par : denis | 01/04/2017

Les commentaires sont fermés.