20/06/2017

Le couteau et la pertuisane

Notre Service des objets trouvés est formidable! me dit Gilles. Je suis bien d’accord avec lui. Sauf que son ton ironique me met la puce à l’oreille…

Et pour cause. Ce bon citoyen s’est rendu la semaine dernière au bureau du Glacis-de-Rive pour y déposer un couteau suisse trouvé près de chez lui. Un multi-usages à tendance cycliste, les outils réunis étant de ceux qui aident à changer une roue ou à resserrer des boulons. Un vélo est d’ailleurs gravé sur le manche rouge.

Eh bien non, pas de ça ici, signale le préposé. Le service ne prend pas ce genre d’objet. C’est une arme blanche! Il faut donc l’apporter à la police.

Or Gilles n’a pas que ça à faire, déjà qu’il est descendu en ville pour confier cet objet trouvé à l’endroit prévu pour. Alors il insiste. Mais rien à faire. «Avec ce couteau, on peut faire du dégât» lâche l’employé, qui n’en veut pas.

Détail «piquant»: la lame la plus longue du couteau mesure 6 cm. On aurait donc le droit de le prendre en cabine dans un avion, mais pas de le déposer en lieu sûr. Gilles est donc reparti avec son arme rouge à croix blanche qui n’a pas non plus trouvé grâce auprès du poste de police appelé par ses soins.

Etrange histoire, non? ai-je alors demandé au responsable du service des objets trouvés. Oui, m’a-t-il répondu. C’est même une faute d’erreur!

Car excepté les couteaux papillon, le service prend en principe tout ce qui lui est apporté. «Pourquoi refuser un couteau suisse, alors que l’on accepte dans nos locaux une pertuisane?» me demande le chef tout à trac. Euh, qu’est-ce encore que ce truc?

Une lance du temps de l’Escalade! Un genre de hallebarde, mais en plus tranchant. Ça se perd? Disons que ça se trouve. Et que du haut de son 1 mètre 70, elle attend son propriétaire…

Au service des objets trouvés, nous sommes décidément sous bonne protection!

07:00 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

"Détail «piquant»: la lame la plus longue du couteau mesure 6 cm. On aurait donc le droit de le prendre en cabine dans un avion, mais pas de le déposer en lieu sûr."
Même pas en rêve ! Où donc avez-vous vu ça ?

Écrit par : Géo | 20/06/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.